Home Faits divers Une commissaire de police arrêtée et écrouée à la Mama

Une commissaire de police arrêtée et écrouée à la Mama

Selon un communiqué du service de communication du tribunal militaire, la commissaire de police, cette année-là, a fait la connaissance d’un géomètre, en la personne de Téhé K. Silvain. Avec ce dernier, dame Berté Kady Joëlle entreprend d’acheter des terrains urbains sur le lotissement d’Agouapi résidentiel, dans la commune de Bingerville, en vue de les revendre. Le géomètre, l’acquéreur que la commissaire de police, ainsi que les chefs de famille détenteurs des droits coutumiers sur le site convoité vont donc signer un protocole d’accord le 04 septembre 2017. Ce protocole porte sur 51 lots que veut acquérir l’officier supérieur de police, à raison de 2 millions de fcfa le lot. Le montant total de la vente des 51 lots s’élève donc à 102 millions de fcfa. Quelque temps après, un litige éclate entre le commissaire et de police et son partenaire d’hier, le géomètre, portant sur la somme de 66 millions de fcfa. La commissaire de police aurait vendu des lots en dehors du protocole signé, et cela, avec de fausses attestations villageoises. Téhé K. Sylvain qui l’a découvert, décide de porter l’affaire devant la justice. Il porte plainte contre madame le commissaire de Bingerville pour abus de confiance et pour faux. A sa suite, sept autres personnes, probablement des acquéreurs à qui elle aurait vendu les lots, ont aussi déposé une plainte contre elle pour escroquerie devant le tribunal militaire. En réaction, le Commissaire de gouvernement, Ange Kessi Kouamé, procureur dudit tribunal a d’abord entendu la concernée, avant de la mettre aux arrêts. Elle devrait passer très prochainement devant le tribunal militaire pour répondre de ces faits qui lui sont reprochés.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Drame à Duekoué, une jeune dame retrouvée morte calcinée à son domicile après un incendie

Franck SOUHONE    

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook