Home Faits divers Un père demande à sa femme de tuer son bébé, la raison

Un père demande à sa femme de tuer son bébé, la raison

Un père demande à sa femme de tuer son bébé, la raison
Un père demande à sa femme de tuer son bébé, la raison

Une femme nommée Bajeneza Liberata, qui vit au Rwanda a accouché d’un bébé à la tête malformée, a été abandonnée par son mari qui lui a demandé de « le renvoyer au diable d’où elle l’a eu ».

Bajeneza Liberata et son mari ont partagé beaucoup d’amour jusqu’à ce qu’elle donne naissance à cet enfant particulier que lui et d’autres ont décrit comme un monstre.

Un père qualifie son bébé né avec une malformation d'« engeance du diable » et dit à sa femme de le tuer-VIDEO

Le père a dit à sa femme qu’elle pouvait tuer leur petit garçon difforme parce qu’il avait été « engendré par le diable.

Bajeneza Liberata, a été abandonnée par son mari et sa famille après avoir donné naissance au bébé difforme.

Lire aussi:   Déclaré mort, un jeune homme de 27 ans se réveille sur la table d'autopsie

Son époux a insisté sur le fait qu’il n’avait aucune responsabilité vis à vis de l’enfant et l’a appelé le rejeton du diable avant de la quitter.

Un père qualifie son bébé né avec une malformation d'« engeance du diable » et dit à sa femme de le tuer-VIDEO

Ce qui laissa la mère interloquée alors qu’elle luttait pour prendre soin d’elle-même et de son enfant, aux côtés de ses autres enfants.

Bajeneza a déclaré à Afrimax English qu’elle avait donné naissance à plusieurs autres enfants et qu’elle n’avait jamais rencontré un tel cas.

Il n’y a eu aucun problème pendant la grossesse, elle est donc restée à la maison jusqu’au jour de l’accouchement et son mari l’a emmenée à l’hôpital pour accoucher.

Lire aussi:   Koumassi-Zone industrielle : Un grave incendie évité de justesse

Cependant, tout comme son mari, les médecins ont été surpris de découvrir le bébé que Bajeneza Liberata a mis au monde.

Un père qualifie son bébé né avec une malformation d'« engeance du diable » et dit à sa femme de le tuer-VIDEO

Comme elle ne pouvait pas suivre la vie en ville après avoir été abandonnée par son mari, un bon samaritain a finalement proposé de ramener Bajeneza et son bébé dans son village.

Depuis son retour au village, d’autres villageois la tourmentent, se moquent du bébé et le traitent de monstre et d’« extraterrestre ».

Bajeneza a du mal à prendre soin d’elle-même et de son fils qui semble souffrir beaucoup. Elle a dit qu’elle ne savait même pas de quoi souffrait son enfant.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Un dealer tombe dans les filets de la cellule antidrogue de la gendarmerie de Yamoussoukro

Les gens lui ont conseillé de tuer l’enfant, mais elle ne peut tout simplement pas le faire car peu importe à quel point le bébé a l’air bizarre, elle l’a mis au monde et ne peut pas le tuer.

Elle est toujours agitée parce que l’enfant pleure toujours et elle n’a aucune idée de ce qui ne va pas.

Afrimax English qui a réalisé un documentaire sur Bajeneza Liberata et son bébé a ouvert un compte GoFundMe pour aider à rechercher un traitement médical pour le bébé.

Regarder la vidéo ci-dessous :

Source: afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here