HomeFaits diversUn homme poignarde sa femme devant sa fille de deux ans !

Un homme poignarde sa femme devant sa fille de deux ans !

Un homme poignarde sa femme devant sa fille de deux ans !
Un homme poignarde sa femme devant sa fille de deux ans !

Un homme de 33 ans a asséné deux coups de couteau à son épouse, devant son enfant, avant d’appeler les pompiers de Saint-Étienne.

Le geste horrible d’un homme devant son enfant

Dimanche 27 décembre, à Saint-Étienne, un homme originaire du Maghreb et âgé de 33 ans, a donné deux coups de couteau à sa femme de 32 ans, qui est décédée suite à ses blessures, comme le relate André Merle, le procureur adjoint de la République de Saint-Étienne. « Ce père de famille inconnu de la Justice, a appelé les pompiers vers 15 heures après avoir porté deux coups de couteau à son épouse de 32 ans qui est décédée, atteinte au coeur » . Quand les neuf voitures de police arrivent au domicile du couple, dans l’hypercentre de Saint-Étienne, ils constatent le décès de la victime.

Lire aussi:   Affaire « un père de famille se pend dans sa douche » : La mère de ses enfants, gravement accusée, réagit et livre des secrets

Une enquête ouverte pour établir les circonstances du drame

Sur place, les policiers constatent également que l’homme présente une blessure au cou, un coup de couteau qu’il se serait lui-même infligé. Celui-ci est donc d’abord emmené à l’hôpital Nord, où il reçoit des points de suture, sa blessure étant superficielle. Il a, part la suite, été placé en garde à vue. La Sûreté départementale de la Loire a ouvert une enquête pour établir les circonstances et le mobile de l’homme qui a commis ce crime.

Lire aussi:   Crime passionnel : Un orpailleur tue sa femme parce qu'elle ne veut plus de lui

L’homme était intégré socialement et était inconnu des services de police. Aucune main courante ou plainte pour violences conjugales avait été déposé par son épouse. « Il n’y a eu aucun signe avant-coureur » , confie une source proche de l’enquête. La petite fille de deux ans, présente dans l’appartement au moment du drame, a été confié à un oncle.