Home Faits divers Un condamné à mort exécuté sur la chaise électrique : «C’est parti»

Un condamné à mort exécuté sur la chaise électrique : «C’est parti»

Edmund Zagorski avait tué et égorgé deux hommes qu’il avait attirés en promettant de leur vendre de la drogue. Pour ces deux crimes atroces, il avait été condamné à mort en 1984. 

Après 34 ans passés dans le couloir de la mort, cet homme de 63 ans a été exécuté jeudi soir sur la chaise électrique dans le pénitencier de haute sécurité de Nashville. Une première depuis 2013. 

Lire aussi:   Insécurité: Un jeune dealer tué de 08 coups de couteau à Cocody Angré

Il devait être exécuté en octobre par injection létale mais, à la dernière minute, il avait demandé à passer plutôt sur la chaise électrique. 

« En cas d’injection, les 10 à 18 dernières minutes de sa vie seront une horreur absolue alors que s’il est électrocuté, il ressentira une douleur insoutenable, probablement pendant 15 à 30 secondes » avaient écrit ses avocats dans leur requête. 

Hier soir, Edmund Zagorski a été sanglé et des éponges imbibées d’eau salée ont été placées sur ses chevilles pour faciliter le passage du courant. 

Lire aussi:   Un présumé voleur de moto arrêté à Dimbokro

Juste avant de mourir, le sexagénaire a déclaré « C’est parti ». 
 

 

Auteur: faits divers.org – Web-News

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site IMatin

 

Commentaires Facebook