Home Faits divers Tiébissou : Un écolier périt dans un puits perdu

Tiébissou : Un écolier périt dans un puits perdu

A peine l’année scolaire 2017-2018 entamée, qu’elle est marquée par un drame à Tiébissou. Le mardi 3 octobre 2017, un jeune écolier de 7 ans, du nom de K. Bekanfa Marc-Arthur, en classe de Cp2, à l’Epp « Faboukro », a été brutalement arraché à l’affection des siens.

De fait, selon les informations recueillies sur les lieux du drame, c’est aux environs de 10h que les riverains voient passer un groupe de cinq écoliers, tous en kaki. Curieux de les voir vadrouiller à une heure où n’a pas encore sonnée l’heure de la pause de la demi-journée, ils s’interrogent sur la destination de ces gamins. Ils ne se doutaient pas de ce que l’un d’entre eux, avait rendez-vous avec la mort. Ils ne le sauront que bien plus tard, aux alentours de 14h.

Lire aussi:   Ferké : Il décapite un jeune homme et tente de vendre sa tête

A relire: Parti se soulager, un écolier de 8 ans découvert mort dans un puits

De fait, à cette heure-là, les flics venaient de recevoir l’information de ce qu’un écolier avait péri dans un puits perdu. Aussitôt, ils se déportent sur les lieux, en compagnie de l’oncle de la victime. Après une inspection des deux puits perdus, qui se trouvent sur ce chantier de construction immobilière, en pleine zone marécageuse, le corps dénudé du petit Marc-Arthur est découvert et repêché.

Lire aussi:   Trois présumés voleurs d’un taxi compteur d’Abidjan arrêtés à Sikensi

A lire aussi: Une femme enceinte se suicide en se jetant dans un puits

C’est la consternation générale. Et, au milieu des cris de détresse et des pleurs, fusent toutes sortes d’interrogations. Comment ces écoliers ont pu se retrouver à près d’un kilomètre de leur école et qu’étaient-ils venus chercher en ces lieux ? Après le constat d’usage de la police, le corps sans vie du petit Marc-Arthur est enlevé pour être enterré, selon les rituels liés à un décès survenu en de pareilles circonstances.

Lire aussi:   Abengourou: Le présumé assassin du chauffeur, lors du braquage d’août dernier, arrêté

                                                    

Lionnel YAO ( Correspondant régional)

Source : L’infodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here