Home Faits divers Tiassalé : macabre, un père de famille retrouvé égorgé dans un bas-fond

Tiassalé : macabre, un père de famille retrouvé égorgé dans un bas-fond

Une mort dont les caractéristiques donnent lieu à un déchaînement de commentaires. Une affaire on va dire, alambiquée. Mais c’est donc quoi cette histoire ?

De fait, rapportent nos sources, le mercredi 26 décembre 2018, soit au lendemain de la fête de la nativité, le chef du village de Niamoué joint la police pour lui faire part du décès de l’un de ses administrés, en la personne Gérard Kacou.

Aux fins de procéder au constat d’usage de cette mort dont les signes sont loin de ceux d’un décès naturel, les flics débarquent sur les lieux. Sur place, ils découvrent dans un bas-fond situé à quelques mètres de la voie principale du village, le corps sans vie du malheureux, gisant dans une flaque d’eau ensanglantée.

Lire aussi:   Sénégal : Un jeune homme, kidnappé et violé par trois femmes, se confie [vidéo]

L’infortuné a la gorge horriblement tranchée. Quasiment d’une oreille à une autre. Près du corps sans vie, un couteau. Probablement, celui qui a servi à commettre l’acte.

Le constat effectué et le cadavre sorti du bas-fond et déposé sur la terre ferme, les flics ouvrent tout de suite leur enquête sur ce qui, apparemment à leurs yeux, est un crime. Et pour ce faire, ils débutent leurs investigations, par des auditions sur place.

Mais ce qu’ils vont entendre, est carrément renversant. Cela va les faire douter sur la thèse d’un éventuel meurtre, et les orienter plutôt, vers celle d’un suicide, à la sauce des mystères de l’Afrique. Et comment ?

Des proches du défunt soutiennent, en effet, que la veille de la découverte macabre, Gérard Kacou se plaignait et se lamentait, à 1h du matin. Soutenant que des sorciers qui en veulent à sa vie, le tourmentent à ce moment-même.

Lire aussi:   Abengourou : Une jeune femme retrouvée pendue dans sa chambre

Intenable littéralement, on le voit soudainement arracher un couteau de cuisine à une jeune fille, et se tailler hors de la demeure familiale. On ne saura alors ni où il est allé ni ce qu’il est advenu de lui. Ce, jusqu’à la découverte de son corps sans vie, le lendemain après-midi. L’infortuné est égorgé, avec près de sa dépouille, le couteau arraché la veille, à la jeune fille.

Au regard tous ces témoignages, l’affaire paraît assez complexe. On se pose alors des questions. Un mécanisme diabolique mis en place par des sorciers, comme on l’entend souvent en Afrique, est-il celui-là même qui a effectivement déclenché en Gérard Kacou, la tendance au suicide ?

Lire aussi:   Bloléquin : Meurtre rituel d’un jeune Guéré/ De graves révélations sur la mort du jeune...Il a été saoulé et drogué avant d’être tué.

Ou alors, sont-ce des individus avec lesquels il était en conflit, qui lui ont réglé les comptes ? On n’en sait vraiment rien.

Les enquêteurs de la police sont à pied d’œuvre, pour éclairer sur la mort de Gérard Kacou. Une mort bardée d’un voile de mystère. Triste est cette histoire dramatique.

En attendant, le corps sans vie du pauvre a été enlevé et déposé à la morgue de Tiassalé.

 

KIKIE Ahou Nazaire  

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here