HomeFaits diversSuicide : une femme de 28 ans retrouvée pendue, son fils de...

Suicide : une femme de 28 ans retrouvée pendue, son fils de 4 ans mort à ses côtés

Suicide : une femme de 28 ans retrouvée pendue, son fils de 4 ans mort à ses côtés
Suicide : une femme de 28 ans retrouvée pendue, son fils de 4 ans mort à ses côtés

Jeudi à Ponthévrard, dans les Yvelines, une femme de 28 ans a été découverte pendue dans son pavillon. À ses cotés se trouvait le cadavre de son fils de 4 ans. L’enquête a été confiée au groupement de gendarmerie du département.

Cela faisait plusieurs jours que les proches d’une mère de famille et de son enfant n’avaient plus de leurs nouvelles. Jeudi après-midi vers 14h30, après s’être rendus au pavillon où vivait cette femme de 28 ans, les pompiers ont découvert cette dernière pendue. À ses côtés, écrivent nos confrères du Parisien, se trouvait le corps sans vie de son fils de 4 ans. À en juger par son état cadavérique, nous dit-on, le décès remonterait à plus de vingt-quatre heures.

Lire aussi:   Pourquoi Ouattara risque de perdre le soutien de la France, ce qui pourrait le griller en 2025

Une mère et son fils retrouvés morts : une famille discrète selon des voisins

Une voisine évoque une situation qu’elle était loin de s’imaginer : “Je faisais la sieste et en me réveillant j’ai vu le camion de pompiers devant chez moi. Au début, j’ai cru à un cambriolage mais maintenant que je sais ça… Ça fait froid dans le dos.” Une retraitée avoue quant à elle que depuis sa récente installation, elle n’avait pas trouvé l’occasion de faire connaissance avec cette voisine : “Quand on se voyait, on se disait bonjour mais je ne la connaissais pas plus que ça. On avait prévu de se voir après le couvre-feu.” Et un autre voisin de parler d’une famille discrète et polie : “On se saluait quand on se croisait en voiture, mais c’est tout.”

La mère et le frère de la jeune femme étaient souvent présents

Les premières témoignages recueillis par les autorités indiquent que la mère et le frère de la jeune femme étaient souvent présent au domicile. Il se pourrait même qu’ils vivaient avec cette mère et son jeune fils. L’enquête a été confiée au groupement de gendarmerie des Yvelines, et pour l’heure, si la thèse du suicide semble tenir de l’évidence pour la mère, les circonstances de la mort du garçonnet apparaissent bien plus floues.

Lire aussi:   La 5G est officiellement activée en France ce mercredi, voici ce qu'il faut savoir