HomeFaits diversScandale : une jeune fille de 14 ans empoisonne son père, voici...

Scandale : une jeune fille de 14 ans empoisonne son père, voici les faits

Scandale : une jeune fille de 14 ans empoisonne son père, voici les faits
Scandale : une jeune fille de 14 ans empoisonne son père, voici les faits

Cette histoire vous laissera sans voix, en effet au Ghana une fille de 14 ans a empoissonné son père dans le but de rester avec son petit ami de 17 ans.

Monsieur Okashi soucieux de l’ avenir de sa fille de 14 ans du nom de Agnès Osike, l’ a interrogée sur sa relation amoureuse avec un élève du secondaire âgé de 17 ans, malheureusement Agnès n’ a pas apprécié les interrogations de son père alors elle décida de le tuer afin de pouvoir vivre sa relation.

Lire aussi:   17 ans après le décès de Marc-Vivien Foé: Les troublantes révélations du père de l’ancien joueur

Selon certaines informations, Agnès a été en complicité avec son petit ami de 17 ans pour empoisonner son père.

A déclaré le chef de secteur Alexander Nyakenywa;

<< Son père l’a interrogée sur l’affaire samedi mais elle n’en était pas contente. Le dimanche matin, quand les autres sont partis pour l’ église, elle a été laissée à la maison avec son père. Elle a préparé du porridge (une nourriture du Ghana ), mis du poison et lui a servi.

Lire aussi:   Treichville : Un opérateur économique grièvement blessé par balles dans une fusillade

Heureusement, son père a pu remarquer l’ odeur d’un pesticide appelé Diazinon qui a été mis dans son porridge avant qu’ il ne puisse le prendre. >>, a déclaré le chef de la région.

Lors de l’ interrogatoire, Agnès a avoué qu’ elle voulait tuer son père pour s’ être immiscé dans la relation avec son petit ami. Selon Agnès, elle aime énormément son petit ami de 17 ans qu’ elle ne veut pas le laisser partir.

Lire aussi:   Marcory /drame: Il va rendre visite à son frère et se tue en tombant de l'immeuble

Le chef de secteur ajouta;

<< Elle avait l’ air déterminée à tuer toute personne susceptible d’ interférer avec leur relation, mais nous avons réussi à l’ arrêter. Nous l’ avons arrêtée avec l’ aide des membres de la police de proximité, >>.

Est- ce de l’ amour ou l’ inconscience?