Home Faits divers San Pedro: L’effondrement d’une dalle fait deux morts et un blessé grave

San Pedro: L’effondrement d’une dalle fait deux morts et un blessé grave

Selon des témoins, les victimes, deux dames dont l’identité ne nous a pas été révélée, s’étaient rendues au centre culturel parce qu’elles croyaient qu’il devait s’y tenir une rencontre convoquée par le Prici (Programme de réhabilitation des infrastructures de Côte d’Ivoire) au sujet du dédommagement des personnes impactées par la construction d’un canal.

« Elles ont échangé avec différentes personnes sur place mais personne n’était informé d’une telle réunion. Il leur a donc été conseillé de se rendre  aux services techniques de la mairie pour voir mais elles sont restées sur place, attendant certainement plus de précisions de quelqu’un qui en saurait davantage. Puis d’un seul coup, on a entendu un bruit très assourdissant. Tous ceux qui travaillent sur le site du centre culturel ont accouru pour voir de quoi il s’agissait. Les deux dames étaient là, gisant sous les lourds gravats. L’une d’elles est morte sur le coup tandis que la seconde qui était immobilisée des pieds jusqu’à la moitié du corps par un gros bloc de béton s’évanouissait lentement », nous a relaté l’un des témoins qui a souhaité ne pas être nommé.

Lire aussi:   En pleine extraction de « bandji » : Un planteur chute d'un raphia et une souche se plante dans sa tête

A relire: Adjamé/ Plusieurs blessés après l’effondrement d’une dalle

Il a poursuivi en expliquant que les pompiers étant en grève depuis lundi, c’est à la police qu’ils ont dû faire appel pour dégager les victimes. Malheureusement, malgré la promptitude et le dévouement des policiers arrivés en grand nombre, il était impossible de libérer les corps enfouis sous les décombres.  » On a dû faire appel à une entreprise située juste en face pour intervenir avec deux chariots élévateurs appelés Fourchette afin de dégager les blocs de béton et libérer les victimes. Le deuxième décès est survenu au cours de l’évacuation de la victime au Chr », a poursuivi notre interlocuteur.

Lire aussi:   Corps de l’étudiant retrouvé dans la poubelle du Chu de Cocody : La Fesci condamne cet acte et jette le discrédit sur les agents de sécurité

Devant l’insoutenable scène, M. Ipoté qui est l’un des gestionnaires du centre culturel et qui avait échangé avec les deux dames peu avant le drame, est tombé dans les pommes. Au moment où nous mettions sous presse, il était encore gardé en observation par les médecins. Le préfet de région, Ousmane Coulibaly, arrivé sur les lieux, dès les premières minutes du drame, a assisté au retrait des deux corps des décombres.  » Nous allons prendre des dispositions pour que pareille situation ne se reproduise plus », a-t-il affirmé, tout en présentant les condoléances du gouvernement aux familles endeuillées.

Lire aussi:   Plateau : Un gbaka perd une roue en pleine circulation : des blessés dont des cas très sérieux

San Pedro est décidément au coeur des drames, ces derniers temps. Un incendie de la rue des maquis avait totalement détruit sept maquis, boutiques et restaurants dans la nuit du 26 au 27 octobre dernier.

  Nérou Kouadio (Correspondant)

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook