Home Faits divers Riviera : après avoir opéré dans plusieurs autres établissements hôteliers Le malfaiteur...

Riviera : après avoir opéré dans plusieurs autres établissements hôteliers Le malfaiteur en tenue militaire attaque l’hôtel « Belle côte »

Mais quand va-t-il s’arrêter donc ? Après les hôtels « Freeman » au grand carrefour de Koumassi, « Pullman » au Plateau, « Le Marly » et « Le Marlin bleu », tous deux à Biétry, dans la commune de Marcory, l’homme vient d’apposer sa signature à l’hôtel « Belle côte » situé à la Riviera-Palmeraie, dans la commune de Cocody.Pour ces faits-ci, nos sources indiquent qu’il est environ 21h, dans la nuit du mercredi 10 avril 2019, lorsque l’homme, activement recherché par les forces de police, pénètre dans les locaux de l’hôtel « Belle côte ». Il est vêtu d’une tenue treillis. Comme d’habitude, il est seul et porte un sac à dos.

Lire aussi:   Adjamé : Un homme battu et jeté en pâture à un train de passage

Il se dirige tout droit à la réception de l’hôtel où, naïvement, l’employé présent le prend pour un client venu prendre une chambre. Hélas pour lui, il a tout faux. Car, celui qu’il croit être un client, et qui n’en est vraiment pas un, sort de son sac, sa fameuse kalachnikov. Arme à feu qu’il pointe sur le réceptionniste, avant d’exiger de lui, le contenu de la caisse.Ne voulant pas mettre en péril sa vie, face à ce bandit que les flics eux-mêmes n’arrivent toujours pas à neutraliser, il s’exécute rapidement. Ainsi, il remet à son indésirable interlocuteur, la somme de 130 000 F Cfa contenue dans la caisse, au moment de l’attaque.

Lire aussi:   Guiglo : De dangereux animateurs de la pègre arrêtés

Fourrant ce pognon dans ses poches, le fameux malfaiteur s’arrache des lieux et prend immédiatement la clé des champs. Il disparaît dans la nature, sans que personne ne puisse le contrarier. Comme toujours.Lorsque les policiers sont alertés, il est évidemment bien trop tard, quand ils arrivent sur les lieux du forfait. Leur ennemi numéro 1 du moment, leur a encore échappé. Ce dernier qui ne s’arrête plus, est donc la nature avec certainement une idée très claire, du prochain établissement hôtelier à attaquer. Si d’ici là bien entendu, les agents de police auxquels il continue de faire le pied de nez, n’arrivent toujours pas à lui barrer la route.

Lire aussi:   Marcory : Ils sauvent un homme en danger de mort et tirent sur lui plus tard

 

KIKIE Ahou Nazaire  

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook