Home Faits divers Risque d’affrontement entre les habitants du village de Doubga, les causes

Risque d’affrontement entre les habitants du village de Doubga, les causes

Risque d’affrontement entre les habitants du village de Doubga, les causes
Risque d’affrontement entre les habitants du village de Doubga, les causes

Risque d’affrontement entre les habitants de Doubga pour la relocalisation du nouveau village Doubga 2 dans département de Tengrela.

Cette idée de relocalisation n’est pas appréciée par tous. Ainsi, cinq familles qui composaient le village décidèrent de partir sur le nouveau site de Dougba 2 qui venait de naître.

Dès lors, des négociations furent entreprises par les cadres, tous partis dans le nouveau village, pour un départ de tous. Mais entre temps, certains problèmes récurrents de terre entre Dougba 2 et ses voisins dont Bolona et Blességué ont conforté les habitants de Dougba 1 à y demeurer.

Lire aussi:   Port-Bouët : Un jeune lycéen emporté par la mer pour des crabes

“Nous sommes ici sur nos terres, pourquoi les quitter pour aller lutter d’autres terres?”,  a répondu le chef du village de Dougba 1, interrogé samedi sur la question.

Aujourd’hui, Dougba 2 qui compte plus de 2.000 habitants a bénéficié d’infrastructures dont l’électrification, l’adduction en eau potable et un centre de santé.

Quant aux habitants de l’ancien Dougba, peuplé de  plus de 700 âmes, et situé à environ deux kilomètres du goudron, ils ont entrepris des démarches afin de bénéficier de ces infrastructures à commencer par la lumière. Et pendant que les premiers travaux de connexion de Dougba 1 au réseau électrique débutent, la population de Dougba 2 qui ne jure que par l’arrivée de ceux restés sur l’ancien site, vient perturber les travaux jusqu’à leur arrêt.

Lire aussi:   Yopougon : Un vieil homme trouve la mort en pleins ébats sexuels à l'hôtel

La tension est donc montée d’un cran entre les deux villages frères à l’origine, surtout avec les travaux d’extension du réseau électrique à Dougba 2.

Le préfet de Tengrela, Diomandé Cyrille, saisi de l’affaire, a entrepris des démarches visant à ramener la quiétude entre les deux villages. Une grande rencontre devant unir les ressortissants des deux localités autour d’une même table se tiendra quand la situation sanitaire favorisera cette rencontre.

Lire aussi:   Affrontements sanglant à Marabadiassa : Le bilan s'alourdit, un mort enregistré

Avant l’année 1974, l’on ne connaissait qu’un seul village nommé Dougba, dans le département de Tengrela. Mais après cette date et à la demande de certains cadres du village, des habitants consentirent à une relocalisation de Dougba en bordure de la route Boundiali-Tengrela.

Source: Yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here