Home Faits divers Niakara/Drame : Mort mystérieuse d’un agent des eaux et forêts sur la...

Niakara/Drame : Mort mystérieuse d’un agent des eaux et forêts sur la voie internationale A3.

Niakara/Drame : Mort mystérieuse d’un agent des eaux et forêts sur la voie internationale A3.
Niakara/Drame : Mort mystérieuse d’un agent des eaux et forêts sur la voie internationale A3.

L’émoi était à son comble ce vendredi 18 juin 2020 aux environs de 20 h , dans le cercle des amis et de la petite famille de Guiroua Patrice, agent des eaux et forêts en fonction dans la zone de Tafiré et domicilié à Niakara. 

Très vite cet émoi s’est élargi à toute la population, tant l’homme était réputé sympathique avec tout le monde, notamment les jeunes qui se plaisaient à l’appeler << Oncle Premier >>. Pseudonyme qu’il s’est lui-même attribué pour emprunter l’alliance ethnique aux yacouba en vue de mieux la partager avec les Tagbana. Lui même étant Gueré et cela lui a bien reussi sur la terre des hommes. Tout Niakara pleure un allié.

Lire aussi:   Un jeune retrouvé mort le jour de son mariage

Dans les faits, le corps sans vie de Guiroa a été retrouvé sur la voie internationale A3 à quelques encablures du village de Adamakaha entre Niakara et Kanawolo, par un passant qui a alerté la gendarmerie. Sur le lieu, on peut percevoir d’un côté sa moto qui n’a subi aucun dommage et de l’autre côté le corps dont la tête à littéralement explosée.

S’agissait-il d’une chute solitaire à moto sans casque de protection ? Est-il entré en collision avec un camion qui ne s’est pas arrêté par peur de représailles ? Où alors a-t-il été percuté par un camion, quand il a tenté de se soulager en bordures de route ? Au tant de questions à vous causer des troubles de méninge.

Lire aussi:   Duékoué/ Intoxication alimentaire : 6 victimes dont 2 morts enregistrées

On pourrait même aller plus loin en se demandant si sa mort n’est pas un règlement de compte pour tenter de faire croire qu’un accident l’a emporté. Là où le mystère de sa mort prend forme, c’est quand celle-ci est intimement liée au décès sa mère qui l’a profondément affecté.

En effet un de ses proches révèle: « Guiroa disait qu’il n’avait encore rien réalisé pour sa mère » . Il s’est donc lancé le défi d’enterrer dignement sa mère pour bénéficier au moins de sa bénédiction à titre posthume. Objectif qu’il va atteindre, car les funérailles, une semaine plutôt, selon nos sources, se sont bien déroulées au grand dam de certains membres de sa famille dont la jalousie et l’hypocrisie pourraient être la cause lointaine de sa mort. 

Lire aussi:   Sophie Le Tan : le suspect cambriolait les cliniques pour y voler des analgésiques

Vous avez dit sorcellerie ? Oui l’Afrique et ses mystères, voici une énième mort dont on ne saura peut-être jamais la cause.

Source: ivoirecho


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here