Home Faits divers Mort accidentelle d’un motard : Le Riders Club veut mener une manifestation...

Mort accidentelle d’un motard : Le Riders Club veut mener une manifestation pacifique pour protester contre les conducteurs indélicats

Mort accidentelle d’un motard : Le Riders Club veut mener une manifestation pacifique pour protester contre les conducteurs indélicats
Mort accidentelle d’un motard : Le Riders Club veut mener une manifestation pacifique pour protester contre les conducteurs indélicats

Dans un communiqué dont copie est parvenue à Linfodrome, le Riders Club Côte d’Ivoire, association de droit ivoirien à caractère social, sportif et humanitaire entend mener une manifestation pacifique pour protester contre les conducteurs indélicats et attirer l’attention des autorités ivoiriennes après la mort dans « des circonstances d’une extrême violence » d’un motard membre de ladite association.

La matinée du samedi 02 mai 2020 restera à jamais gravée dans la mémoire des motards du Riders Club Côte d’Ivoire, Association de droit ivoirien à caractère social, sportif et humanitaire. Et pour cause….Le samedi matin, alors qu’il savourait sa passion dans l’exercice légal de ses activités associatives, à savoir, le pilotage de sa routière de luxe, Monsieur TANNIR Mohamad Bilal trouve la mort dans des circonstances d’une extrême violence. 

Lire aussi:   Abobo : Un mari découpe à la machette l'amant présumé de sa femme

Selon les dires de quelques témoins oculaires, la victime s’est retrouvée interrompue violemment par un véhicule qui opérait une manœuvre en pleine voie expresse sur l’axe Abidjan – Grand-Bassam. Consternés et sous le choc, beaucoup de témoins présents y compris des membres de l’association philanthrope, ont fondu en larmes et sangloté pour certains devant l’horreur exposée par le sinistre événement. 

On a encore tous en mémoire, le décès brusque et atroce de trois (3) membres d’une même famille en date du samedi 23 mai 2020, du fait de l’inconduite de personnes pour qui les règles du code de la route n’ont aucune valeur. L’affaire à fait le tour des médias au point de pousser le Procureur de la République à produire une déclaration destinée à rassurer l’opinion publique consternée, quant aux poursuites qui s’imposent. 

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Un voleur de cabri écope de cinq ans de prison ferme

Le décès injuste et violent de TANNIR Mohammad Bilal ne saurait passer sous silence, pour que les conducteurs indélicats continuent de sévir, laissant de nombreuses familles inconsolables et dans le deuil. La victime, chef d’entreprise et membre de haut niveau de cette association qui a trouvé du plaisir à faire de nombreux dons aux enfants en difficulté et aux personnes dans le besoin, à travers la valorisation de l’activité de motard, ne saurait rester dans l’oubli. 

Le Riders Club Côte d’Ivoire, en quête de vérité et de justice, entend donc poursuivre cette affaire pour l’établissement des circonstances de l’accident afin de situer les responsabilités, suite au décès de son membre. Des enquêtes sont diligentées par des commissaires de justice et officiers de police judiciaire pour situer les responsabilités afin que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur. 

Lire aussi:   Marcory-Anoumabo Une pirogue chavire dans la lagune : 6 morts, le préfet d'Abidjan sur les lieux, ce que Mariatou Koné a dit aux familles sinistrées

C’est encore le lieu d’attirer l’attention des conducteurs de véhicule sur le caractère noble des motards membres du Riders Club Côte d’Ivoire, qui, loin d’être des vagabonds, sont d’honnêtes personnes, cadres et chefs d’entreprises qui trouvent leur passion dans le pilotage de motos de luxe, dans un cadre

totalement légal. 

L’association entend mener plusieurs activités pacifiques pour protester contre les conducteurs indélicats et attirer l’attention des autorités pour qu’elles donnent un dénouement convenable à cette affaire.

M. AMANGOUA Francis,

Président

Riders Club CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here