Home Faits divers Meurtre du gendarme à Yopougon : Du nouveau dans l’affaire

Meurtre du gendarme à Yopougon : Du nouveau dans l’affaire

De fait, rendant compte à l’Amiral Ange Kessi, Commissaire du gouvernement et au procureur adjoint près le tribunal de 1ère instance de Yopougon, le mercredi 28 août 2019, sur les lieux du crime, les enquêteurs de la section criminelle de la gendarmerie en charge du dossier ont indiqué qu’il y a eu 6 arrestations et que les recherches se poursuivaient pour arrêter d’autres suspects.

La page facebook du tribunal militaire informe que ces autorités judiciaires se sont rendus au domicile de la victime pour apporter leur compassion à la famille éplorée.

Lire aussi:   Bangolo: Le bureau du sous-préfet et une église cambriolés

« Cette visite du commissaire du Gouvernement nous réconforte énormément d’autant plus que nous ne nous y attendions pas de la part d’une autorité aussi importante. Cela prouve que l’État partage notre douleur et nous soutient dans cette terrible épreuve. Nous remercions le Président de la république à travers votre présence », a déclaré le porte-parole de la famille du défunt.

Le Contre-amiral, avant de quitter les lieux, a réagi en ces termes : « La ligne rouge est franchie et il y a lieu de prendre les sanctions à la mesure du choc car ce n’est pas la première fois que nos frères gendarmes, militaires, policiers tombent sous les balles des malfaisants. De Sinfra à Ferké en passant par Bouna, Bondoukou, Méagui…..la liste est longue. Nous ne les oublions pas et justice sera rendue ».

Lire aussi:   Le père Noël meurt d’un arrêt cardiaque devant les enfants (Video)

Les 2 magistrats se sont engagés à ce que le dernier suspect soit arrêté et jugé conformément à la loi.

Dominique FADEGNON

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook