Home Faits divers Marcory/ Fraude sur l’électricité : Un jeune meurt par électrocution

Marcory/ Fraude sur l’électricité : Un jeune meurt par électrocution

Koffi Koffi Arthur, natif de Gourominankro, village situé à une quinzaine de kilomètres de Yamoussoukro, a été rayé de la carte des vivants, le dimanche 19 mai 2019. Ce jeune d’une vingtaine d’années qu’on présentait comme un homme rompu aux métiers de l’électricité, est malheureusement mort « à la tâche », non loin du Stade Konan Raphael.

Selon nos sources, aux environs de 9h, les services de Koffi Koffi Arthur ont été sollicités pour faire valoir ses compétences dans le secteur sus-indiqué. A l’aide d’une échelle, il monte sur le toit d’une maison, en vue de faire un travail sur un poteau électrique. Que s’est-il passé pour qu’Arthur perde l’équilibre pour se retrouver à terre ?

Lire aussi:   Guibéroua : Un homme armé interpellé dans le village de Blé Goudé par la police

Une chose est certaine, il est projeté au sol avec son échelle, non sans pousser un cri strident qui déchire tout le secteur du Stade Konan Raphael au point de parvenir à son mentor, NA, qui, lui, était en train de prendre part à une partie de football. En fait, une partie de pousse ballon, en cette matinée dominicale.

Les minutes qui suivent, tout le quartier accourt au lieu de l’accident. De bonnes volontés tentent de secourir Arthur en le touchant avec un bois sec. Selon nos sources, l’infortuné a poussé, à deux reprises des soupirs, avant de rester inerte.

Lire aussi:   Saïoua : Attaqué dans une ferme avicole par un cobra, un ouvrier manque de perdre la vue

Et toujours selon les mêmes sources, lors de la chute, sa nuque a violemment frappé le sol. Et le sang a giclé. Koffi Koffi Arthur a abondamment saigné selon les témoins du drame. C’est alors qu’il a été mis dans une bâchée, avant d’être transporté à l’hôpital général de Koumassi.

Hélas ! Dans ce centre hospitalier, son décès a été constaté par les médecins. Son corps sans vie a alors été transféré dans une morgue de la place. Dans l’entourage du défunt, l’on s’explique difficilement ce drame. D’autant plus que depuis sa tendre enfance, Koffi Koffi Arthur a démontré qu’il était un as des métiers de l’électricité.

Lire aussi:   Adiaké/banditisme: Une dame met en déroute des gangsters en les trompant

Selon nos informateurs, à l’âge de 9 ans, il a marqué les esprits lors d’une cérémonie, en montant sur un poteau électrique pour rétablir l’électricité lors d’une cérémonie dans son village natal. Et depuis, même s’il ne travaille pas à la compagnie ivoirienne d’électricité (Cie), il « dépanne » certains habitants de Marcory. Malheureusement, son dernier « dépannage » lui a été fatal. Triste !

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here