Home Faits divers Koumassi : deux jeunes filles tabassent un commissaire de police

Koumassi : deux jeunes filles tabassent un commissaire de police

Koumassi : deux jeunes filles tabassent un commissaire de police
Koumassi : deux jeunes filles tabassent un commissaire de police

Le commissaire de première classe, Laga Azragnon, en service au district de Police de Koumassi, a passé un mauvais quart d’heure, le vendredi 8 octobre 2021, à côté d’un établissement bancaire situé non loin de l’ancien grand marché de cette commune. Il a été tabassé en pleine rue par deux jeunes filles d’origine maghrébine qui se sont réfugiées dans un hôtel après leur forfait.

Que s’est-il passé entre le Commissaire de Police de première classe, Laga Azragnon, et les deux jeunes demoiselles L.H. et L.R. âgées respectivement de 25 ans et 19 ans ? Pour l’instant, on ignore encore la raison de son agression sauvage par les deux jeunes filles.

Lire aussi:   Un garçon de 13 ans poignardé à mort par 5 adolescents après avoir rompu avec sa petite amie

Selon Soir Info qui livre cette information, le jour des faits, le Commissaire Laga Azragnon se trouve, aux environs de 8 heures, au niveau de l’ancien grand marché de Koumassi, non loin d’un établissement bancaire. Il hèle un taxi qui vient se garer à sa hauteur. Mais au moment où il s’apprêtait à monter à bord du véhicule, il est d’abord agressé verbalement par les deux jeunes filles sorties de nulle part, dans des propos orduriers. Encore préoccupé à prendre place à bord du taxi, il est cette fois-ci, agressé physiquement par l’une d’entre elle qui le frappe violemment quand l’autre le dépouille. Ce n’est pas tout. Les deux agresseuses réunissent leurs forces et tabassent le pauvre officier de Police, en pleine rue, devant les badauds.

Lire aussi:   Il a vendu des fruits pour payer mes études d’avocat. Aujourd’hui je ne le trouve plus à mon goût

Ces derniers interviennent pour sortir Laga Azragnon des griffes des deux filles qui prennent aussitôt la tangente pour se réfugier dans un hôtel situé à quelques mètres du lieu d’agression, où L.R. est réceptionniste. Le Commissaire informe sa hiérarchie et dans les minutes qui suivent, des éléments de la police débarquent à l’hôtel pour interpeller les deux présumées agresseuses cachées dans une chambre. Conduites au commissariat, elles ont longuement été auditionnées et devraient être déférées devant le parquet.

Lire aussi:   Les fidèles arrivent à l’église avec des machettes, couteaux, fusils pour combattre le diable (vidéo)

Pour certains, il s’agit d’une affaire de couple qui a viré au vinaigre. En tout cas, on se perd en conjectures…

Source : linfodrome

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here