HomeFaits diversKoumassi : des bandits s’introduisent nuitamment chez un résident Français et lui...

Koumassi : des bandits s’introduisent nuitamment chez un résident Français et lui volent presque tout

Koumassi : des bandits s'introduisent nuitamment chez un résident Français et lui volent presque tout
Koumassi : des bandits s'introduisent nuitamment chez un résident Français et lui volent presque tout

Dans la nuit du dimanche au lundi 31 mai 2021, un résident Français dans la commune de Koumassi au quartier Sopim a été nuitamment visité par des cambrioleurs. Ils lui ont pris de l’argent et bien d’autres choses importantes.

Dans la nuit du dimanche au lundi 31 mai, Monsieur P.D résident Français en Côte d’Ivoire , précisément au quartier Sopim de Koumassi a été nuitamment visité par des cambrioleurs.

Selon lui, » le ou les bandits se sont introduits dans son domicile dans la nuit d’hier, soit il avait mal fermé le portail, soit les bandits savaient comment ouvrir sans clés. Ils seraient rentrés seulement dans les pièces ou il n’y avait personne ».

Lire aussi:   Koumassi: le corps sans vie d'un jeune électricien découvert dans un caniveau

N’ayant pas été réveillé par le moindre bruit, les voleurs sont partis avec son sac contenant de l’argent et bien d’autres choses importantes dont ses cartes bancaires, sa carte vitale, son attestation de carte de résident, son ordinateur, ses bouteilles de gaz et d’autres objets électroniques son Disque dure de sauvegarde, une sono, une perceuse électrique. 

Chose surprenante selon P.D << ils ont retiré de mon sac mon passeport, la télécommande de mon alarme et ils ont même retiré de mon portefeuille une carte de surveillance santé >> nous a-t-il dit avant de prévenir qu’il saisira dans le courant de la journée la gendarmerie pour tenter de rattraper les responsables de ce cambriolage. Cependant nous a-t-il rassuré qu’il a pu bloquer ses cartes bancaires sur Boa et Standard Chartered grâce à leur application mobile.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Un présumé chef de gang et ses alcolytes interpellés à Koumassi

Bema Aboubacar…