Home Faits divers J’ai malheureusement fait de mon fils un homme sans goût pour les...

J’ai malheureusement fait de mon fils un homme sans goût pour les femmes. Je m’en veux maintenant

J'ai malheureusement fait de mon fils un homme sans goût pour les femmes. Je m'en veux maintenant
J'ai malheureusement fait de mon fils un homme sans goût pour les femmes. Je m'en veux maintenant

Salut, je voudrais partager une histoire, un fait, ce que je vis actuellement avec mes enfants pour espérer avoir des conseils de vous.

Je m’appelle Sarah kodassa née Sarah Kouato. je suis d’Ouganda.

Je suis fille de monsieur Kouato et j’ai pu épouser par la grâce de Dieu, mon mari, monsieur Alain Kodassa, un instituteur. Nous nous sommes mariés le 21 décembre 1984 quand moi, je n’avais que 21 ans et lui,32.

Les dieux nous ont donné deux enfants, une fille et un garçon. L’aîné, le garçon, nous est né 5 ans après le mariage en 89, ce qui lui fait 29 ans aujourd’hui.

Lire aussi:   Abobo/Commis à la surveillance d’un domicile: Un vigile tabassé et maîtrisé par des microbes

Le garçon, notre premier né s’appelle Trésor Kodassa. Christelle, La dernière, sa petite sœur, elle a 23 ans aujourd’hui.

Malheureusement pour moi et pour les enfants, monsieur Alain Kodassa, mon époux, leur père est décédé quand Trésor mon premier fils n’avait que 14 ans.

C’est donc avec là les revenus de la petite activité que je fais et avec la pension de retraite de leur père (parce qu’il fut retraité 6 ans après la naissance de notre fille Christelle Kodassa en 2003 soit 2 ans avant son décès) que j’ai pris soin des enfants jusqu’à aujourd’hui.

Lire aussi:   Vidéo: jouant le rôle de Jésus à l’église, il quitte la scène en colère après avoir été fouetté trop fort

Le plus grand, Trésor, travaille maintenant et sa petite sœur, elle présentera le baccalauréat l’an prochain.

j’ai tellement été dure avec mes enfants parce que, vu les situations financières compliquées, je craignais vraiment qu’on m’apporte une grossesse à la maison.

J’interdisais Christelle de sortir de la maison et elle ne sortait jamais pour voir des amis.

Mon grand fils, Trésor quant à lui, c’était presque pareil, je ne voulais pas voir de fille avec lui. C’est comme ça que j’ai éduqué les enfants après la mort de Alain Kodassa, leur père.

Lire aussi:   Yvidero : comment est-elle devenue musulmane ? Découvrez l'histoire de sa conversion à l'islam

Depuis que Trésor a commencé à travailler, il m’aide financièrement dans tout. Il est devenu un homme maintenant, mais à cause toujours de la rigueur que je lui tenais, Trésor n’a pas de petite amie, il n’est non plus marié.

Je lui dis souvent que je souhaiterais voir sa petite amie, il me dit ouvertement

« Pour dire vrai, je commence à avoir peur. »

J’ai maintenant 55 ans, je dois aussi connaître la joie d’être grand-parent, d’avoir aussi des petits fils.

Pour la fille, j’attends un peu pour voir.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here