HomeFaits diversItalie : Une réfugiée éthiopienne, symbole de l’intégration, violée et tuée par...

Italie : Une réfugiée éthiopienne, symbole de l’intégration, violée et tuée par son employé ghanéen (photos)

Italie : Une réfugiée éthiopienne, symbole de l’intégration, violée et tuée par son employé ghanéen (photos)
Italie : Une réfugiée éthiopienne, symbole de l’intégration, violée et tuée par son employé ghanéen (photos)

Agitu Ideo Gudeta, qui a été violée et tuée par son employé, était arrivée en Italie en 2010.

D2471AC7-C4B0-4517-8105-1D3F8863D972

Une réfugiée éthiopienne, devenue un symbole d’intégration en Italie, a été tuée dans sa ferme dans la province autonome de Trente située dans le nord-est de l’Italie où elle élevait des chèvres pour son commerce de fromage, a déclaré la police mercredi.

Italie : Une réfugiée éthiopienne, symbole de l'intégration, violée et tuée par son employé ghanéen (photos)

Le tueur, un Ghanéen de 32 ans a reconnu les faits lors de son audition. Selon lui, c’est une dispute sur le non-paiement de son salaire mensuel qui l’a poussé à cet acte. Ainsi, il lui a assené quatre ou cinq coups de marteau à la tête avant de la violer.

Lire aussi:   Trafic de drogue: Un passager dans un car arrêté avec plusieurs kilogrammes de drogue

Gudeta avait fui Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, en 2010 après que sa participation à des manifestations contre « l’accaparement des terres » par le gouvernement a provoqué la colère des autorités locales.

Les militants, dont Gudeta, avaient accusé les autorités de réserver de vastes étendues de terres agricoles aux investisseurs étrangers.

Arrivée en Italie, elle a pu utiliser des terres communes dans les montagnes du nord pour construire sa nouvelle entreprise, en profitant des permis qui donnent aux agriculteurs l’accès aux terres publiques.

Lire aussi:   Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings est décédé
Italie : Une réfugiée éthiopienne, symbole de l'intégration, violée et tuée par son employé ghanéen (photos)

Partant de 15 chèvres, elle en a eu 180 en 2018, date à laquelle elle est devenue célèbre. « J’ai créé mon espace et je me suis fait connaître, il n’y a eu aucune résistance à mon égard », a-t-elle déclaré à Reuters dans un article publié cette année-là.

Italie : Une réfugiée éthiopienne, symbole de l'intégration, violée et tuée par son employé ghanéen (photos)



Son histoire a été rapportée par de nombreux médias internationaux, dont Reuters, comme un exemple de réussite des réfugiés en Italie à une époque où l’hostilité envers les immigrants s’intensifie, alimentée par le parti de la Ligue de droite.

Lire aussi:   Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux