HomeFaits diversInsolite: L’histoire fou de l’homme le plus fertile du monde avec 98...

Insolite: L’histoire fou de l’homme le plus fertile du monde avec 98 enfants, cette fois ce n’est pas un africain

Insolite: L'histoire fou de l'homme le plus fertile du monde avec 98 enfants, cette fois ce n'est pas un africain
Insolite: L'histoire fou de l'homme le plus fertile du monde avec 98 enfants, cette fois ce n'est pas un africain

Ed Houben est connu pour être l’homme le plus fertile d’Europe, voire même du monde. Avec 98 enfants reconnus en l’espace de 12 ans, ce néerlandais bat des records (c’est le moins que l’on puisse dire).

Alors que le nombre moyen d’enfants par femme en Europe est de 1.59, il y a un homme qui bat des records. Ed Houben, 44 ans, est connu pour être l’homme le plus fertile d’Europe, voire même du monde… avec près de 98 enfants reconnus en l’espace de 12 ans.

Lire aussi:   Guiglo : Une élève se pend pour une histoire d’anniversaire

La petite histoire de ce néerlandais est relatée par le New York Post. C’est à partir de 2002 qu’Ed Houben décide de donner son sperme dans une clinique de fertilité locale aux Pays-Bas. Douze ans plus tard, il change son fusil d’épaule et décide d’offrir directement ses services d’homme fertile aux femmes désireuses d’avoir un enfant… gratuitement.

Et pour pouvoir communiquer autour de cette nouvelle offre pour le moins culotée, il a même créé un site web personnel, pour toutes les femmes hétérosexuelles et/ou lesbiennes qui souhaiteraient pouvoir avoir un enfant, sans les contraintes d’un mari. Comme le rapporte la BBC, Ed Houben y voit un moyen de « rencontrer de nouvelles personnes ». Lui qui ne souhaite plus faire de dons de sperme anonymement, précise avoir continué à voir de très nombreux enfants en tant que père biologique après leur naissance.

Lire aussi:   Koumassi-Zone industrielle : Un grave incendie évité de justesse

Une devise : rester professionnel

Techniquement, les statistiques de Ed Hooden sont assez impressionnantes : un taux de « réussite » de 80%, et une analyse du sperme 5 fois supérieure au critère minimum, retenu par les cliniques de fertilité néerlandaises. Toutefois, Ed Hooden assure tenter de rester professionnel au maximum, ne faisant aucunement entrer les sentiments dans le cadre de son « travail ».