Home Faits divers Insécurité à Abidjan : Comment des cerveaux des attaques de commissariats, de...

Insécurité à Abidjan : Comment des cerveaux des attaques de commissariats, de braquages et de l’évasion du palais de Justice arrêtés

La Police criminelle a mis le grapin sur 6 membres des gangs qui opèrent des attaques et des braquages dans la ville d’Abidjan depus quelques semaines. Ces bandits ont été présentés à la presse nationale ce lund 6 novembre 2017 dans les locaux de la Direction de cette unité de la police nationale.

Beau coup de filet réussi par la Police criminelle. Le commissaire principal de police Raymond Eloh, patron de cette unité spéciale de la Police nationale et ses hommes viennent de mettre le grappin sur 6 des meneurs de l’évasion de prisonniers au violon du Palais de justice du Plateau, des attaques du 34ème arrondissement d’Abobo-Baoulé et du fourgon de la Sotra. Ces mis en cause dans les trois faits, survenus respectivement le 08 août, le 26 septembre et le 23 octobre derniers, qui sont gardés au violon de l’ex-Police judiciaire (Pj) au Plateau, ont été présentés à la presse, hier lundi 06 novembre 2017. A cette occasion, le premier responsable de cette section de la Police nationale est revenu sur les circonstances de l’arrestation des prévenus. Dans son exposé, l’on relève qu’au moment où son unité menait des investigations aux fins d’identifier et d’interpeller les auteurs de l’attaque du fourgon de la Sotra, le commissariat du 3ème arrondissement d’Adjamé mettait à sa disposition le prévenu Doumbia Amadou. Ce dernier avait été pris lors d’une tentative de vol à main armée dans un magasin de vente de vélos à Adjamé Saint-Michel. Les recherches dans la base de données de la police criminelle révéleront que le prévenu qui répond en réalité au nom de Touré Aboubacar dit  »Gouverneur », fait partie des évadés du Palais de justice du Plateau. Sa collaboration avec les enquêteurs va permettre d’interpeller 5 autres bandits mêlés à ces deux affaires et d’abattre un autre (Sidibé Kaliba dit  »Saha » présenté comme le chef du gang). Sur la liste de ses co-accusés, l’on note Koné Abdoul Aziz, (un des évadés du tribunal du Plateau) ; Sidibé Kassim (frère du chef de gang) ; Flindjoua Amidou ; Zombra Seydou (vigile au Tribunal) et Traoré Souleymane (le machiniste de la Sotra qui a donné l’information au gang avant l’attaque du fourgon de convoi de fond). « Il y a lieu de préciser que Koné Abdoul Aziz et Sidibé Saha sont les deux individus qui ont attaqué le commissariat de police (34ème) d’Abobo-Baoulé le 26 septembre 2017. Au cours de cette attaque à main armée, 2 fusils Ak 47, 1 pistolet automatique et 1 radio de police ont été emportés par les bandits. Ces mêmes bandits avaient ouvert le feu le vendredi 15 septembre sur l’un des équipages de la direction de la police criminelle (Dpc) en patrouille à Yopougon Bel-air », a éclairé l’officier de police judiciaire. «Ce sont encore eux les auteurs de l’attaque des policiers en faction au niveau de la gare de Bassam le lundi 23 octobre 2017. Ce même lundi, ces mêmes bandits ont tenté d’attaquer un magasin de vente de vélo à Adjamé Saint-Michel. C’est à cette occasion que ‘’Gouverneur’’ a été interpellé », ajoutait-il. Au titre de l’arsenal de guerre saisi, il a énuméré 2 kalachnikovs, une radio émetteur-récepteur du commissariat de police spéciale de la Sotra, 2 autres kalachnikovs et la radio du 34ème arrondissement d’Abobo-Baoulé, un pistolet automatique pris lors de l’attaque du 29ème arrondissement de faction à la gare de Bassam et un pistolet automatique provenant de l’attaque d’un agent du 29ème arrondissement d’Abobo, venu procéder au déferrement au palais de justice lors de l’évasion des détenus.

Lire aussi:   Marcory/insécurité: La pharmacie « Tiacoh » attaquée par des hommes armés Une forte somme d'argent et tous les parfums de qualité emportés

 

Le mode opératoire de l’évasion au Plateau dévoilé (Lire la suite dans  »L’inter »)

 

Source : L’infodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here