Home Faits divers Grand-Bassam/insécurité: Des gangsters tirent sur un opérateur économique et emportent des millions...

Grand-Bassam/insécurité: Des gangsters tirent sur un opérateur économique et emportent des millions de F Cfa

De nos sources, on apprend que le vendredi 2 août 2019, aux alentours de 18h, G.M qui vit au quartier « Sofa », se rend au domicile de la jeune dame qui tient la gérance de son agence de transfert d’argent. Une agence située par ailleurs, dans son quartier de résidence. Là habite également, la jeune dame.

Après être rentré en contact physique avec elle, il la ramène avec lui, afin que tous deux fassent le point de la journée de travail. A pied, ils effectuent donc la petite distance les conduisant à l’agence. Mais alors qu’ils sont en chemin, une moto gare soudainement à leur hauteur. Et sans autre forme de procès, celui des deux hommes assis à l’arrière de l’engin , ouvre le feu par deux fois sur le jeune opérateur économique. L’atteignant à la cuisse droite et au genou de la même jambe.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Un faux marabout mis aux arrêts avec en sa possession environ 2,4 millions fcfa en faux billets de banque

Lorsque le pauvre s’écroule sous les cris de détresse de la gérante, les bandits qui eux, n’en ont cure, arrachent plutôt ses deux sacs à main au blessé. L’un contient quatre téléphones-portables et l’autre, la somme de 2 millions de F Cfa. C’est avec ce butin, que les deux hommes armés s’évanouissent raidement dans la nature.

Les appels à l’aide de la gérante parviennent à des personnes de bonne volonté. Ce sont celles-là, qui évacuent G.M perdant du sang, à l’Hôpital général de la ville. Et là, son état nécessitant une prise en charge dans un hôpital au plateau technique beaucoup plus relevé, l’opérateur économique est alors transféré aux urgences du Chu de Treichville, à Abidjan.

Lire aussi:   Yopougon : Un jeune homme battu à mort et un autre grièvement blessé par les propriétaires d'une fumerie

Saisis de l’attaque sanglante, des agents de police se rendent au Chu à l’effet de procéder au constat d’usage s’imposant. Cela fait, les flics sont à présent aux trousses des deux braqueurs armés.

KIKIE Ahou Nazaire

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook