Home Faits divers Gonzagueville/ drame: Une serveuse découverte morte nue, à l’arrière de son maquis

Gonzagueville/ drame: Une serveuse découverte morte nue, à l’arrière de son maquis

Et ce corps sans vie, dont la tête est enfouie dans le sable de la plage, est celui d’une dame entièrement nue. Elle est dans son plus simple appareil.

La triste nouvelle ne tarde pas à s’emparer du périmètre de découverte vers lequel, de nombreux curieux accourent. Parmi eux, dame T.P, la propriétaire du maquis derrière lequel, gît le macchabée.

Sur place, la pauvre femme, comme bien d’autres parmi les personnes présentes sur les lieux, ne tarde pas à identifier la défunte. Il s’agit bel et bien de sa nièce, D. Édith, qu’elle emploie dans son restaurant. La tante est effondrée.

Lire aussi:   Un condamné à mort exécuté sur la chaise électrique : «C’est parti»

La police est immédiatement alertée. Des agents se déportent sur place et procèdent au constat d’usage. Au cours de celui-ci, ils ne remarquent aucune trace apparente de violence sur le corps. Toutefois, du sang coule des oreilles de la défunte. Le constat achevé après de longues minutes, la dépouille est enlevée par les services des pompes funèbres et transférée à la morgue du Chu de Treichville.

A présent, l’on se pose des questions à la suite de la découverte macabre. De quoi est morte la serveuse ? Pourquoi est-elle entièrement à poils ? Pourquoi du sang lui coule des oreilles ? L’a-t-on entraînée sur la plage pour la violer avant de l’assommer avec un objet lourd ? Que d’interrogations dans toute cette consternation au sein de la famille de la défunte, qui veut savoir ce qui lui est arrivé.

Lire aussi:   Marcory : Le village Paquinou a brûlé ce dimanche

En tout cas, la police s’active à trouver la vérité sur la mort choquante de la jeune femme.

KIKIE Ahou Nazaire

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook