Home Faits divers Gagnoa : Une dame brûle les pieds de sa nièce de 6...

Gagnoa : Une dame brûle les pieds de sa nièce de 6 ans pour l’empêcher de sortir

Au quartier Dioulabougou de Gagnoa, dame Mariam Coulibaly a posé un acte cruel. Elle a brûlé les pieds de sa nièce de 6 ans. Selon nos sources, les faits se sont produits le lundi 07 août dernier. La tante reproche à sa nièce d’être toujours en train de se promener.

De fait, à défaut d’aller à l’école parce que n’étant inscrit dans aucun établissement, la fillette part régulièrement jouer avec les camarades de son âge qui, comme elle, ne vont pas à l’école. Ce qui n’est pas du goût de sa tante qui l’a fait venir du nord du pays pour l’aider dans ses tâches ménagères. Dame Mariam Coulibaly, pour contraindre la petite – également prénommée Mariam comme elle – à rester à la maison, décide de lui brûler les pieds à l’aide d’un couteau surchauffé.
Des riverains soutiennent avoir interpellé Mme Coulibaly sur les graves conséquences de ses actes.

Lire aussi:   Treichville/une société attaquée: Les employés maîtrisés en plein service, plusieurs millions de F Cfa emportés

A relire: Pour du bissap de 100 F, elle brûle les mains de sa belle-fille avec une pièce de monnaie

Mais la tante n’en a cure. Elle ne rate pas l’occasion de faire subir de sévères corrections à la gamine. Dimanche 20 août dernier, ses actes de maltraitance sont portés à la connaissance du procureur de la République près le tribunal de 1ère instance de Gagnoa, Boubacar Coulibaly. Le magistrat, sans perdre de temps, saisit le commissariat de police du 2e arrondissement en charge de la zone où se trouve le domicile de dame Mariam Coulibaly.

Lire aussi:   Zuenoula : Une dame tuée dans son champ

Absente de son domicile pour des raisons de voyage, les policiers rentrent au commissariat avec l’enfant portant de grosses plaies sous les pieds, en plus de nombreuses autres cicatrices sur son corps. « Je suis l’enfant à sa sœur. Elle (Mariam Coulibaly) me bat tous les jours parce qu’elle dit que je me promène trop », a confié la petite aux policiers. La fille de dame Mariam Coulibaly, qui a été également conduite au poste en l’absence de sa mère, répondra devant la justice en attendant l’arrivée de celle-ci.

Lire aussi:   Yopougon/ insécurité: Les forces de l’ordre lancent un assaut sur un quartier

C’est que la jeune fille a proféré des injures à l’égard des hommes en tenue dans l’exercice de leur fonction. Entre-temps le ministère de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, à travers son directeur régional, Djégnon Mathurin, et des organisations des droits de l’homme se sont saisis du dossier. Ils entendent donner suite à cette affaire.

 

Venance KOKORA à Gagnoa

Source : L’infodrome

Commentaires Facebook