Home Faits divers En pleine extraction de « bandji » : Un planteur chute d’un...

En pleine extraction de « bandji » : Un planteur chute d’un raphia et une souche se plante dans sa tête

Mlankieu Eric, 50 ans, planteur originaire de Tieupleu, village de la sous-préfecture de Gopoupleu, à Danané, lutte contre la mort. Le samedi 2 septembre 2017, il a été victime d’une violente chute, en voulant extraire du vin de palme appelé  »bandji ». Une boisson très prisée par les populations locales.

Ce jour-là, en effet, informent nos sources, après les travaux champêtres, Mlankieu Eric , comme à son habitude, entend se rendre à son raphia, pour extraire le « bandji » en vue de sa consommation personnelle. Et comme ledit raphia se trouve de l’autre côté du fleuve Cavally, il s’y rend à l’aide d’un radeau. C’est à cette traversée, du reste dangereuse, qu’il se soumet quasiment tous les jours. Pour lui, ça vaut bien le coup, s’il veut se procurer son « nectar » qui lui fait beaucoup de bien. Aussi bien au niveau de son palais, qu’à la bedaine.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Une femme enceinte défigurée pour une pièce de 100 FCFA à Adjamé

Ce samedi-là, il se fait accompagner d’un petit garçon. En quelques tours de bras, les voilà à destination. Tout de suite, l’homme se met à la tâche. A l’aide d’une technique traditionnelle dont il a une parfaite maîtrise, il se retrouve sur la cime de l’arbre au liquide juteux. Tranquillement, Mlankieu Eric extrait son vin de palme. Après quoi, il s’emploie à redescendre sur terre. Et c’est malheureusement là que les choses se gâtent.

A lire aussi: Danané/ Il livre son unique fils à une confrérie de sorciers

Soudainement, en effet, le pauvre dégringole et c’est la chute libre, après un vol plané, sur une distance d’au moins dix mètres, pendant lequel on l’entendait hurler de terreur. Et, Mlankieu Eric, tel un gros oiseau qui a perdu ses ailes, vient s’écraser contre son propre radeau. Sa tête frappe violemment le rebord du radeau et on le voit inerte.

Lire aussi:   Caroline, 34 ans, est tuée par son propriétaire qui la harcelait

Le petit garçon, pratiquement étourdi par le terrible spectacle qui vient de se produire sous ses yeux, garde tout de même son calme. Et doté d’un courage extraordinaire, le bambin traverse le fleuve à l’aide du radeau et vient informer les populations riveraines, qui se déportent sur les lieux. C’est dans un état d’inconscience que le pauvre paysan est découvert. Il saigne des deux oreilles. Lorsqu’on le retourne, on remarque la présence d’une horrible blessure, à hauteur de ses oreilles. Œuvre d’une souche, qui s’est plantée dans son crâne. Les témoins supportent difficilement la scène.

A relire: Danané/ Un militaire ouvre le feu sur la foule en pleines funérailles

Lire aussi:   Doublé en plein réveillon : Un handicapé tabasse sa petite amie et saccage tout à son domicile

Mlankieu Eric, sérieusement amoché mais miraculeusement en vie, est évacué au dispensaire rural de Kouan-Houlé. Mais ici, les praticiens qui jugent son cas très grave, le font transférer à l’hôpital général de Danané. Là encore, l’équipe médicale qui le reçoit, avoue son impuissance devant son cas. Il est donc conseillé de l’évacuer dare-dare, au Chr de Daloa, dont le plateau technique est bien plus relevé.

Malheureusement, les parents du blessé, financièrement limités, ne peuvent assurer cette évacuation. Au moment où nous mettions sous presse, le « chasseur de bandji », d’une cinquantaine d’années, était encore interné à l’hôpital général de Danané, où il luttait contre la mort. Les siens implorent donc des âmes généreuses, pour lui sauver la vie.

 

Ibrahim BAKOULE ( Correspondant régional)

 

Source : L’infodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here