Home Faits divers En pleine démonstration devant ses collègues: Un policier se blesse grièvement avec...

En pleine démonstration devant ses collègues: Un policier se blesse grièvement avec son arme de dotation

Il y a de ces malheurs auxquels on ne s’attend pas du tout. Avec ce qui est arrivé au sergent-chef de police G.B. Luc, en service à la Brigade anti-émeute ( Bae), personne ne peut se prévaloir d’une prétendue parfaite maîtrise des armes à feu. Fut-on agent des forces de l’ordre comme lui, habitué aux armes à feu. Même le fabricant ne pourrait pas se targuer de cela.

 En effet, nos sources expliquent qu’il n’y a pas si longtemps, la police a reçu de nouvelles dotations en armes, pour augmenter la capacité de réaction de cette institution, dans la protection des biens et des populations. Et ces nouvelles armes à feu sont de marque « Sig Sauer ». Des armes méconnues des agents des forces de l’ordre ivoiriennes, pour lesquelles, il leur faut, bien entendu, un apprentissage pour sa connaissance. Et parmi ceux des policiers qui ont reçu cette formation au bon maniement de cette arme, dont la puissance de feu est avérée, se trouve le sergent-chef G.B. Luc.

Lire aussi:   Koumassi : drame dans la lagune Un élève de Terminale périt en voulant récupérer un ballon de foot

Hélas, le pauvre va connaître une infortune, qui va l’obliger à retourner à ses leçons, concernant la parfaite maîtrise du « Sig Sauer ». En effet, nos sources informent que le jeudi 20 juillet 2017, le sergent-chef et certains de ses collègues sont désignés pour assurer la sécurité, sous le pont, au niveau de l’Avenue Chardy, au Plateau. Faisant office de chef d’équipage, le sergent-chef a la bonne idée de rappeler à ses collègues, qu’il leur faut savoir manipuler les nouvelles armes en leur possession. Et à cet effet, il est toujours bien de leur faire un dernier petit cours sur la manipulation efficiente du « Sig Sauer ».

Lire aussi:   Yopougon : Une société de producteurs de piment attaquée ; les bureaux vandalisés, plusieurs millions de F Cfa emportés

A relire: En pleine circulation, des hommes en tenue attaquent un policier et emportent son arme de dotation

Sait-on jamais, une situation inattendue pouvant se présenter, il faut alors entrer en intervention. Et si par malheur, on n’a pas cette maîtrise de la dotation, comment peut-on intervenir de façon efficace ? Les autres acquiescent. Ainsi, le sergent-chef G.B.Luc s’empare de son arme, et commence à faire la démonstration de sa manipulation, sous le regard médusé des autres qui sont complètement bluffés. « Tchiééé ! Le chef maîtrise la chose dèh ! », se disent-ils sans doute. Mais soudain, « pan ! », un coup de feu part. De fait, dans la démonstration, le sergent-chef ne prend pas toutes les mesures de précaution ; lâchant ainsi, par inadvertance, un tir.

Lire aussi:   Drame : Un jeune étudiant retrouvé étranglé dans sa chambre

Grièvement blessé à la main, le spectacle de la souffrance de leur chef est terrible pour les autres agents. Ils alertent immédiatement leur hiérarchie. D’autres éléments de la police, saisis, se déportent sur place, et procèdent à un constat d’usage. Puis, le blessé est évacué à l’hôpital de la Police nationale, toujours au plateau, où le pauvre agent est pris en charge. Mais l’on peut louer Dieu pour lui. Car, il aurait pu prendre la balle, là où ça tue directement.

 

KIKIE Ahou Nazaire

Source : L’infodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here