Home Faits divers Drame dans une famille : Un homme abat sa femme devant leurs...

Drame dans une famille : Un homme abat sa femme devant leurs enfants et se suicide

Un villageois de 28 ans, répondant au nom de Moro N’guessan Roméo, s’est donné volontairement la mort, après avoir abattu sa femme.

Sur les faits, nos sources expliquent que tout part d’une altercation comme c’est souvent le cas dans les couples. Ce jour-là, en effet, Roméo N’guessan, détenteur d’un fusil de calibre 12, décide de s’adonner à une partie de chasse nocturne. Ce à quoi s’oppose fermement sa femme.

Mais, le jeune paysan pour qui la chasse est une activité de prédilection qui lui occupe à ses heures perdues, s’entête et fonce en brousse. Cela, après une assez chaude dispute avec sa femme, Diby Amoin Thérèse.

Seulement, curieusement, contrairement à ses habitudes, Roméo rentre tôt. Soit aux alentours de 22h. Aussitôt, les disputes avec sa concubine reprennent. Et là, ça va aboutir à l’irréparable.

En effet poursuivent nos sources, Moro Roméo ouvre le feu sur sa femme qu’il atteint au coude. Puis, il l’achève avec un second tir, en lui logeant toute la décharge de chevrotines dans le corps.

Après avoir ainsi abattu Diby Thérèse en présence de leurs pauvres enfants, le jeune paysan sort de la chambre. Et cette fois, il retourne l’arme contre lui et fait feu. Se suicidant ainsi.

Informés, des gendarmes se rendent sur les lieux où ils trouvent les corps sans vie de ces jeunes gens qui s’étaient pourtant juré amour et protection. Mais, comment expliquer cette folie meurtrière, qui s’est emparée de Moro Roméo ? Selon certaines indiscrétions, le fond des disputes entre le couple, est lié à une affaire de jalousie charnelle.

En tout état de cause, les conclusions de l’enquête ouverte par les gendarmes arrivés sur place en même temps que le sous-préfet de Céchi, devraient permettre d’avoir les motivations profondes de ce double-meurtre.

En attendant, s’appuyant sur la tradition, les villageois de Bonikro mettent en terre le couple, le même jour. Il était environ 18h.

Par ailleurs, on apprend que Moro Roméo était polygame, avant de se retrouver avec une seule femme, à la suite du départ de la première, pour cause de fréquentes palabres.

Hélas, on finit par en venir à une issue tragique. Et ce sont de pauvres orphelins qui vont se retrouver livrés à toutes ces vicissitudes de la vie. Aucun de leurs parents biologiques n’étant désormais plus en vie pour leur épargner une vie de galère, en leur assurant une bonne éducation. Dommage.  

  Camille SIABA (Correspondant régional)

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook