HomeFaits diversDénoncé par son voisin à cause de ses forfaits : le voleur...

Dénoncé par son voisin à cause de ses forfaits : le voleur débarque chez lui pour le tuer

Dénoncé par son voisin à cause de ses forfaits : le voleur débarque chez lui pour le tuer
Dénoncé par son voisin à cause de ses forfaits : le voleur débarque chez lui pour le tuer

Une expédition punitive a avorté à Mbacké ! Un voleur a débarqué, vers 23 heures, devant le domicile de son voisin, Ndongo Diop, pour se venger de lui devant son épouse. Le mari de cette dernière l’avait dénoncé à la Police. Mais le malfrat a été interpellé  par les hommes du commissaire Ibrahima Diallo sur instruction du procureur de Mbacké. Poursuivi pour vol de bétail, menace de mort et escroquerie, le polygame et père de 12 enfants  a été déféré au Parquet de Diourbel, avant d’atterrir en prison.

Bonne nouvelle à Mbacké ! La Police a mis fin aux agissements d’un redoutable voleur qui écumait les quartiers périphériques. Selon des informations de “Source A”, sous le coup de 03 plaintes, D. Faye  a été démasqué par les éléments du commissaire Ibrahima Diallo sur  instruction de Seydina Oumar Diallo, délégué du procureur  près du Tribunal d’instance dudit département. Ainsi, l’homme marié à deux épouses et père de 12 enfants a été déféré au  Parquet de Diourbel. Poursuivi pour vol de bétail, menaces de mort et escroquerie, le soi-disant maçon né en 1975 a été placé sous mandat de dépôt, à la prison de la capitale régionale.

Lire aussi:   Daloa/insécurité: Un gang piégé par un agent de sécurité

Selon des informations de “Source A”, le redoutable voleur a volé, tôt le matin, deux moutons chez Ndongo Diouf, au quartier Darou Salam. Après son forfait, il avait attaché lesdits animaux au niveau d’un bâtiment inachevé. Mais le mis en cause a été aperçu par des  élèves  qui se rendaient à l’école. Avisés, les policiers se sont rendus sur les lieux et ont pu recueillir le témoignage du voisin du malfrat. Ndongo Diop, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a livré les moutons aux enquêteurs avant de leur dévoiler l’identité du voleur en cavale.,

«J’étais dans les bras de Morphée, vers 23 heures. Mon épouse m’a réveillé pour signaler qu’un homme muni d’une arme est devant le portail de mon domicile pour me voir. Je me suis dirigé vers  le portail. Mais j’ai aperçu»

L’acte de citoyenneté de Ndongo Diop a failli lui coûter cher. Le lendemain des faits, son voisin voleur est venu, vers 23 heures,  chez son dénonciateur pour se venger de lui. Entendu au Commissariat de Mbacké, en tant que plaignant, Ndongo Diop a confié qu’il a frôlé la mort, à cause des moutons de Ndongo Diouf. «J’étais dans les bras de Morphée, vers 23 heures. Mon épouse m’a réveillé pour signaler qu’un homme muni d’une arme est devant le portail de mon domicile pour me voir. Je me suis dirigé vers  le portail. Mais j’ai aperçu D. Faye dehors avec son arme et j’ai refusé de sortir de ma maison. Je craignais pour ma sécurité et j’avais peur», raconte-t-il aux enquêteurs.

Lire aussi:   DJ Lewis attaque Tiesco le Sultan et Arafat

Malgré l’insistance du voleur qui, dit-il, lui a demandé de sortir pour en découdre avec lui, le témoin, âgé de 62 ans, confie qu’en dépit des cris de son voisinage, il est resté de marbre. « A défaut de me trouver, D. Faye a hurlé mon nom, à haute voix. Il a dit que j’avais de la chance d’être à mon domicile. Il m’a précisé qu’il va donner l’ordre à ses acolytes qui vont me tuer», confesse-t-il.

Lire aussi:   Donald Trump cerné par les affaires : pourquoi il est peu probable qu'il aille un jour en prison

D. Faye a promis de donner l’ordre à ses acolytes

Le polygame et père de 12 enfants a été rattrapé par son passé lors de sa garde-à-vue à la Police. En effet, des moutons appartenant à une dame  âgée de 56 ans ont été volés au quartier Darou Salam, depuis des mois. Mais son voisin, D. Faye, s’était rapproché de la victime. Selon la déposition de Seynabou Mbaye, le mis en cause lui avait promis de ramener les bêtes, moyennant le montant de 5000 F Cfa.

«Suite au vol de mes 04 moutons, j’ai beau effectuer des recherches, depuis des mois, mais sans succès. Un jour, mon voisin Faye m’a certifié que s’il avait été avisé plus tôt, les bêtes seraient retrouvées. Il m’a aussi réclamé  5000 F Cfa, avant de me promettre de les trouver dans un délai de 03 jours. D. Faye m’a assuré qu’il connaît celui qui a volé mes 04 moutons, ainsi que les tous les malfrats d’un village environnant et ceux du quartier Oumoul Khoura de Touba», a indiqué la dame.