Home Faits divers Décès de trois enfants à N’Douci/ Révélations explosives de la grand-mère :...

Décès de trois enfants à N’Douci/ Révélations explosives de la grand-mère : « Je veux que justice soit rendue et qu’on sache ce qui a tué les enfants »

Décès de trois enfants à N’Douci/ Révélations explosives de la grand-mère : « Je veux que justice soit rendue et qu’on sache ce qui a tué les enfants »
Décès de trois enfants à N’Douci/ Révélations explosives de la grand-mère : « Je veux que justice soit rendue et qu’on sache ce qui a tué les enfants »

Pauiline Guidy n’en revient toujours pas du décès tragique de ses trois petits-fils. Sous le choc, elle s’est ouverte à Linfodrome demandant que « justice soit rendue » et que soit vite trouvé l’auteur de la mort de ses trois petits-fils.

Quelques jours après l’inhumation à N’Douci de Daniel, Roxane et Divine Oulaï (6 ans, 4 ans et 2 ans) décédés dans des circonstances non encore élucidées, Pauline Guidy, grand-mère des défunts, s’est ouverte ce lundi 18 mai 2020 dans un long entretien téléphonique avec Linfodrome. Encore sous le choc de ce drame, Pauline Guidy dit toujours avoir du mal à croire cette terrible nouvelle.

Pis, elle dit s’en vouloir de n’avoir pas pu être auprès de ses petits-enfants lorsque ceux-ci lui avaient demandé de les ramener avec elle à Abidjan où elle vit. À l’en croire, n’eût été l’isolement d’Abidjan des villes de l’intérieur, elle se serait rendue à N’Douci prendre ses petits-enfants qui une semaine avant le drame lui avaient demandé secours. « Les enfants m’avaient appelé pour me demander d’aller les chercher car leur situation devenait intenable », nous a-t-elle relaté. 

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Un ex-évadé écope de trois mois de prison à Tiassalé

Selon Mme Guidy, le père des mômes avait du mal à s’occuper d’eux. Toute chose qui selon elle contraignait leur mère qui bien qu’à terme pour sa quatrième maternité allait travailler dans des champs de gingembre pour assurer le quotidien de ses trois enfants. « Le monsieur a une copine dehors donc néglige ses enfants. Ma fille était obligée malgré sa grossesse avancée d’aller dans des champs de gingembre pour avoir de quoi à manger », a-t-elle accusé.   

Alors qu’elle attendait impatiemment la fin de l’isolement d’Abidjan pour aller voir ses petits-enfants, elle recevra dimanche 10 mai 2020 vers 11h un appel de N’Douci qui va bouleverser sa vie. De fait, ce jour-là, elle reçoit un appel lui demandant de se rendre d’urgence à N’Douci. C’est finalement le lundi 11 mai 2020 qu’elle arrivera à N’Douci d’où elle sera informée du drame. 

Lire aussi:   Koumassi : Un coffre-fort contenant plus de 12 millions de francs cfa volé dans la nuit du mardi, retrouvé ce mercredi avec la totalité de cette somme

Pour elle, tout concourt à accuser son beau-fils dans cette affaire. À l’en croire, c’est la négligence du père qui est à l’origine de cette situation dramatique. Selon elle, en l’absence de la mère, le père avait accepté la garde des enfants. Malheureusement, déplore-t-elle, dès que la mère des enfants donne dos que le père après avoir fini le petit-déjeuner avec ses enfants se fond dans la nature. 

« On se dit qu’il est pour quelque chose. À la police, il n’a rien dit de bon aux policiers. Je veux que justice soit rendue et qu’on sache ce qui a tué les enfants. Pour moi, c’est la faute au père car il n’a pas surveillé les enfants. On ne sait pas aussi ce qui a été mis dans le repas des enfants », a-t-elle accusé.   

Lire aussi:   Riviera : Le gérant d'une agence de transfert d'argent abattu, un sac de sous emporté

Accusant son beau-frère de violences conjugales sur sa fille, Pauline Guidy raconte que la mère de ses défunts petits-enfants a vécu le calvaire auprès de son homme. Elle dit avoir à plusieurs reprises ramené sa fille chez elle à Abidjan du fait de la galère vécue auprès de son homme. Et son beau-frère aurait refusé une fois d’exercer la paternité. Selon elle, c’est à l’âge de 14 ans que sa fille s’est entichée de son homme, Oulaï Bamba Jacques. 

Philip KLA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here