Home Faits divers Daloa/insécurité: Un gang piégé par un agent de sécurité

Daloa/insécurité: Un gang piégé par un agent de sécurité

En effet, nos sources expliquent que le petit marché du quartier « Orly »de Daloa, plusieurs magasins servant de stockage de diverses marchandises. En attendant que ces marchandises ne soient vendues, les propriétaires, conscients de ce que leurs marchandises attirent le regard des voleurs, sollicitent et obtiennent un dispositif sécuritaire pour la garde de leurs différents magasins. Ainsi, ce sont les agents d’une société de gardiennage, qui assurent la surveillance de ces commerces. Et les choses se passent bien. On en est là, quand le 13 juillet 2019, Gnanki, le superviseur de cette société de gardiennage, se rend nuitamment dans ledit marché pour encourager ses éléments en poste en ces lieux cette nuit-là, à ouvrir les yeux et assurer au mieux la mission qui est la leur. Et c’est là que l’un de ses hommes l’approche pour lui faire part d’une situation un peu bizarre. De fait, cet élément explique à son patron, qu’il vient d’être approché à l’instant par des gangsters qui lui ont fait une proposition qu’on pourrait qualifier d’indécente.

Lire aussi:   Yaoundé: Deux prostituées coupent le sexe d'un prêtre

C’est que ces bandits lui demandent de leur faciliter l’accès au marché, afin qu’ils opèrent dans des magasins. Et pour ses services, il lui est proposé la somme de cinq cent mille francs Cfa. Le superviseur, qui salue l’honnêteté de son collaborateur, informe à son tour, le premier responsable de la société K. S., qui se charge alors de la suite du film. Ainsi, le premier responsable ordonne à son élément, de jouer le jeu jusqu’à ce qu’il arrive sur les lieux avec un renfort. Ainsi, le vigile fait croire aux malfrats qu’il accepte leur proposition. Mieux, explique-t-il aux bandits, il serait plus intéressant qu’ils attendent jusqu’aux environs de 4 h du matin pour perpétrer l’attaque. Et effectivement, comme prévu, à l’heure indiquée, voilà qu’arrivent deux éclaireurs de la bande, sur une moto de marque « Ktm ». Ces derniers échangent longuement avec le vigile qui les met en confiance. De ce fait, le moment venu, tous les membres du gang sont présents sur les lieux du rendez-vous. Quelques instants plus tard, on est là, quand le patron de la société de gardiennage arrive avec un dispositif très impressionnant qui boucle tout le périmètre du marché. Puis, ils libèrent deux tirs de sommation. Et c’est la panique totale dans le camp des quidams. C’est le sauve-qui-peut. Mais vite, quatre membres du gang sont appréhendés avec leurs outils (des pieds-de biches, tournevis, couteaux et deux gros marteaux). Au petit matin, le patron de la société de gardiennage, K. S., livre tous les quatre bandits aux forces de l’ordre en patrouille cette nuit-là, pour se charger du reste.

Lire aussi:   Sénégal: Sacrifice mystique, un vieux de 71 ans tué, décapité, sa tête emportée à Tivaouane

Julien Lenoir (Correspondant Régional)     

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook