Home Faits divers Dabou : Un sac bourré de munitions d’armes de guerre saisi par...

Dabou : Un sac bourré de munitions d’armes de guerre saisi par la police

Dans cet exercice de traque, tous les quartiers sont écumés avec à la clé, le démantèlement des fumeries ainsi que des fouilles corporelles sur des individus jugés suspects.

Les bandits, acculés, désorientés, se retranchent désormais dans les maisons inachevées à la périphérie de la ville. C’est justement dans ce sous-quartier un peu broussailleux et dénommé « Grande scierie », que les policiers de faction, en pleine journée le mardi 25 juin 2019, interpellent deux individus suspects dont l’un tient un sac en bandoulière.

Pressés de questions quant au contenu de leur sac, les deux quidams qui se reprochent sûrement de vilaines choses, balancent ledit sac et se lancent dans un sprint. Malgré la battue, les policiers sont semés dans cette vaste bananeraie dont les bandits détiennent, eux seuls, la cartographie.

Lire aussi:   Un passager meurt au cours d’un voyage à Bouna

N’empêche, le sac des fuyards est saisi et acheminé jusqu’au poste. Quand les flics l’ouvrent, c’est la stupéfaction totale. Ils découvrent 105 munitions d’armes de guerre, notamment. Ce sont exactement 76 munitions de kalachnikov de type AK 47, 24 munitions de Sig.

A côté de cela, on note la présence de trois (03) munitions de 7 mm, une (01) de 9 mm et une (01) de revolver. Un véritable arsenal à même de permettre à un commando de résister farouchement dans un combat.

Lire aussi:   Akoupé : insécurité/ L'agence de la Cie attaquée: un mort

Qui sont les propriétaires de ces munitions encore en fuite ? Ne détiennent-ils pas des caches d’armes dans des maisons inachevées ? Quel coup préparent-ils avec toutes ces munitions ? Ces individus sont-ils de simples bandits ? Ou peut-être des assaillants voulant lancer un assaut contre la ville ? Des questions, l’on s’en pose après cette saisie. Et autant dire que cette importante découverte fait froid dans le dos.

En tout cas, les éléments du commissaire Soro Kolotioloman se disent très déterminés à poursuivre sur leur lancée, pour nettoyer leur zone de compétence de toute l’ivraie.

Lire aussi:   Yopougon : Une société de producteurs de piment attaquée ; les bureaux vandalisés, plusieurs millions de F Cfa emportés

Mais ces actions d’envergure doivent bénéficier d’un appui logistique adéquat et surtout de la collaboration des populations. C’est certainement le gage de plus d’efficacité dans leurs opérations.

Norbert NKAKA (Correspondant régional)

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook