Home Faits divers Dabou : Un livreur de boisson abattu de plusieurs balles

Dabou : Un livreur de boisson abattu de plusieurs balles

La ville de Dabou et ses environs baignent, depuis peu, dans l’insécurité. C’est qu’un gang de deux individus armés sévit. Ces criminels volent et tuent également. Dans le seul mois d’août 2017, ils ont fait trois morts et cinq blessés graves.

Le mercredi 30 août 2017, le nommé Nombré Daouda, livreur de boisson dans les localités de Youhoulil, N’Doumikro,  Ahua, Yomidji…est abattu par ces sinistres individus. Selon des témoins, ce jour-là, Nombré et ses deux convoyeurs embarquent vers 8h, à bord de leur véhicule. En cours de route, ils marquent une escale à  Akakro, où ils livrent une importante quantité de boisson. Après quoi, ils font tour à Yomidji. Puis, ils reviennent dans le premier village cité, pour prendre un repas. C’est aux alentours de 15h qu’ils se mettent la route pour Dabou.

Lire aussi:   Divo : Des malfaiteurs droguent des enseignants et cambriolent leur maison

A relire: Dabou/ Plusieurs fumoirs découverts dans des écoles

Les trois occupants devisent aisément à bord de leur camion immatriculé 6081 FU 01. Mais parvenus à hauteur de N’Doumikro, alors que Nombré, le conducteur, négocie prudemment un nid de poule, il voit surgir des broussailles, deux bandits armés de kalachnikovs. Ce sont des malfaiteurs. Il tente alors de faire demi-tour. Mal lui en prit. Car les bandits ne supportent pas cette forme de défiance. Ils ouvrent le feu. Les deux convoyeurs parviennent à se tirer d’affaire, en prenant la fuite, malgré le déluge de feu. Malheureusement, Nombré Daouda est criblé de balles, dont certaines lui explosent littéralement la tête.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire / Un gendarme percute un policier à Tengréla

La mort du chauffeur-livreur est aussitôt constatée. Mais les bandits n’en n’ont cure. Ils balancent le corps sans vie hors du camion immobilisé et emportent le sac contenant une importante somme d’argent. Après leur forfait, les assaillants, identifiés comme les mêmes sévissant depuis, s’engouffrent dans la broussaille. Les éléments de la brigade de gendarmerie de Dabou, informés, se rendent sur place et procèdent au constat d’usage. Après quoi, le corps est enlevé et déposé à la morgue. Notons que Nombré Daouda a été inhumé le lendemain 31 août 2017, au moment où un autre meurtre était commis dans le même périmètre.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Un mort dans un accident à Tengrela

 

Norbert NKAKA (Correspondant régional)

 

Source : L’infodrome

vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments