Home Faits divers Confidence « Je n’arrive pas à avoir de relation stable »

Confidence « Je n’arrive pas à avoir de relation stable »

On m’appelle estella, en mars 2019 j’aurai 33 ans et je ne suis pas en relation. Ma mère me disait toujours que les études sont le premier mari de la femme.

Elle s’est consacrée à moi parce que je suis l’unique enfant qu’elle a eue avec mon père décédé l’an passé. J’ai fait les cours primaires et secondaires dans les écoles d’excellence du pays. Après le BAC je suis allée continuer les études en Europe.

J’ai étudié jusqu’à obtenir mon doctorat en médecine avec mention très bien. Depuis toute petite je rêvais d’embrasser cette carrière et Dieu m’en a fait grâce.

Lire aussi:   Abobo : Drame Un entrepreneur en bâtiment trouve la mort en célébrant son anniversaire

Aujourd’hui je bosse dans une grande institution dont je tairai le nom. Je suis tout le temps entre deux avions et c’est à peine si j’arrive à m’offrir des soirées de temps à autre comme une jeune personne.

Avant d’être posé là où je suis, ma principale préoccupation à mon arrivée au pays était de trouver un boulot coûte que coûte. Chaque fois mes amies venaient me parler de leurs histoires d’amour mais je n’y prêtais pas attention.

Lire aussi:   Une mère lave son bébé d’un an avec de l’eau de Javel pour lui éviter des infections

Maintenant je ressens le besoin d’avoir un homme à mes côtés. J’ai toujours négligé les hommes au profit de mes ambitions personnelles.

J’ai organisé une rencontre avec mes amies pour en parler. Elles m’ont arrangé des rendez-vous mais pour la plupart, les hommes étaient trop petits, soit mariés ou ils ne s’intéressent qu’à des choses superflus.

Il m’arrive de sortir souvent seule m’asseoir dans des restaurants, des bars ou des cafés espérant qu’un homme m’aborde mais hélas, rien.

Lire aussi:   Abengourou : Un faux officier des Douanes arrêté ; des douaniers au nombre de ses nombreuses victimes

J’essaie d’être plus ouverte au monde en allant à des cérémonies, des cocktails… ce que jamais je n’aurais fait autrefois.

Je sais qu’être célibataire n’est pas une fin en soi mais à bientôt 33 ans sans homme ni enfant, ma situation m’intrigue véritablement. Aidez-moi SVP !

 

Auteur: Afrikmag – Web-News

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site IMatin

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here