Home Faits divers Cocody : Un maçon meurt en filmant la pluie

Cocody : Un maçon meurt en filmant la pluie

Cocody : Un maçon meurt en filmant la pluie
Cocody : Un maçon meurt en filmant la pluie

La manie de tout filmer à partir du téléphone portable peut être fatale. Ces appareils ont fait de tous des « chasseurs d’images ». Et un maçon en a fait les frais dans le mois de juin, relate Soir Info dans sa livraison du vendredi 10 juillet 2020.

Les histoires des victimes du déferlement des eaux, qui a arrosé tout le District d’Abidjan en juin dernier, remontent à la surface.

Sanogo Adama, 35 ans et maçon de son état, était spectateur des ravages causés par la pluie du jeudi 25 juin 2020. Perché au balcon d’une maison inachevée qu’il occupait avec un de ses collègues peintre, au quartier Riviera-Ephrata dans la commune de Cocody. Non satisfait de cette posture de simple spectateur, il décide de passer au cap de caméraman. Il quitte le balcon dont les bordures sont non-protégées pour s’équiper en smartphone. Avec pour intention de garder un souvenir du désastre provoqué par la pluie de ce jour.

Lire aussi:   Abobo : Un éducateur de collège tue son neveu à coup de poignard

Une fois de retour, il se lance dans son tournage. Il avance alors à petits pas pour mieux cadrer le bas du bâtiment qui laisse voir la montée des eaux. Très inspiré, il continue dangereusement à s’approcher des bordures du balcon.

Malheureusement, il glisse du balcon humide et se retrouve au bas du bâtiment sous le regard hagard de son collègue-colocataire. Le ruissellement des eaux l’emporte immédiatement dans sa course sans que Sanogo Adama ne puissent faire grand-chose pour en ressortir.

Lire aussi:   Un char de l’armée et un car font des blessés à Yamoussoukro

Le collègue de la victime, impuissant, attends que la pluie se tasse pour chercher de l’aide. Cependant, la fouille est restée infructueuse malgré le soutien des autres collègues alertés.

Finalement, le corps d’Adama est retrouvé plus loin, le lendemain de l’accident (vendredi 26 juin 2020). Il est mort noyé. Ses amis le transportent jusqu’au bas de la maison inachevée qu’il squattait avant d’appeler la police pour les constats d’usage.

Lire aussi:   Un homme annonce son suicide à 11h devant le ministère de la Construction à Abidjan

Alain Zadi (Stg)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here