Home Faits divers Cocody : Des gangsters prennent des otages et échappent à la police

Cocody : Des gangsters prennent des otages et échappent à la police

Parlant de cette attaque, nos sources relatent que le propriétaire de cet espace commercial où l’on vend des bijoux de grande valeur, est de retour de voyage. Alors, ce jeudi-là, il se rend à sa bijouterie pour voir un peu comment les choses se sont déroulées en son absence. Hélas, sur place, la surprise est désagréable.

De fait, peu après 11h, des individus, au nombre de trois, accèdent à l’intérieur de la bijouterie. On les voit apparemment s’intéresser aux bijoux avec un œil de connaisseur. A la vérité, tout ce cirque l’est pour faire uniquement diversion.

Lire aussi:   Nigeria-Crime rituel: il tue sa mère et couche avec son cadavre

Convaincus à présent de maîtriser l’environnement, ces individus, des bandits en fait, se dévoilent en brandissant des armes à feu jusque- là dissimulées. Et avec autorité, ils intiment l’ordre à tous de ne guère bouger.

A relire: Ayamé/ Après un braquage : Des villageois prennent en otage des gendarmes et font libérer un dozo

Et pour ne pas être gênés en faisant leurs « emplettes », les fripons enferment tout le monde dans une pièce. Maintenant tranquilles, les gangsters font main basse sur une somme d’argent évaluée plus tard à quatre millions de F Cfa. Ces vauriens ne manquent pas non plus, d’amasser des bijoux d’importante valeur marchande. Puis, ils s’emploient à décamper de là.

Lire aussi:   Humiliée pour avoir vu ses règles en classe, une jeune élève s'est pendue

Mais lorsqu’ils mettent le nez dehors, après avoir été alertés par leur comparse posté dehors pour assurer leurs arrières, les criminels se rendent compte qu’il y a un dispositif policier qui est là, pour les « accueillir ». Comment se tirer alors d’affaire ?

Une véritable équation dont ces malfrats, certainement aguerris aux techniques de leur « métier », ne tardent pas à trouver la solution, dans une prise d’otage. Et grâce à ce bouclier humain, les bandits parviennent à échapper aux agents des forces de l’ordre. Ces derniers, de peur de commettre une bavure, se gardent de faire recours à leurs armes d’intervention. Toutefois, des recherches sont engagées, pour épingler ce gang.

Lire aussi:   Anyama :Des gangsters tabassent un militaire à son domicile

Jean-François YAPI

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook