Home Faits divers Campagne café-cacao : près de 100 millions de francs CFA emportés à...

Campagne café-cacao : près de 100 millions de francs CFA emportés à Man lors de vols à moto

Près de 100 millions de francs CFA ont déjà été arrachés à des opérateurs économiques par des individus opérant à moto à Man, depuis l’ouverture en octobre de la campagne café-cacao 2018-2019, a fait savoir samedi, le chef de service de la police judiciaire(PJ) de ce département, Beugré Dacouri.

Le premier vol, selon l’officier, a eu lieu un jour après la proclamation du prix du cacao, fin septembre 2018, où le sieur Ouedraogo Issiaka s’est vu arraché la sommes de sept millions de francs CFA qu’il venait de retirer à la banque.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Un match de football interrompu par une bagarre à Dimbokro

En outre, le roi de Man, Gué Pascal, s’est fait également braquer le même montant alors qu’il était à bord de sa voiture; de même que qu’une autre victime nommé Kalo Lamine, venu de Danané pour faire un retrait de 50 millions de francs CFA à sa banque à Man.

«Ce qui a été remarqué c’est pratiquement le même mode opératoire. C’est-à-dire déposer les pointes justes derrière les roues des voitures devant la banque et lorsque le monsieur finit de faire son opération son pneu se perce avec la présence des pointes », décrit Beugré Dacouri.

Lire aussi:   Abobo: surpris en plein cambriolage, un artiste arrêté hier

« Souvent ces pointes sont couvertes par un sachet noir banalisé qui est derrière la voiture et dès que le chauffeur fait la manœuvre il prend ces pointes. Et les bandits le suivent sachant qu’il va garer forcement quelque part pour faire une réparation; et c’est là que se passe le forfait », poursuit-il.

Il appelle à la vigilance et à une synergie d’actions des opérateurs économiques, des populations et des vigiles de banques, qui doivent vérifier s’il n’y a pas de pointe au niveau des pneus des voitures garées.

Lire aussi:   Grand Lahou : La partie de jambes en l'air vire au drame, un enseignant meurt dans les bras de sa maîtresse

«La sécurité n’est pas seulement l’affaire de la gendarmerie et de la police donc tout le monde doit être impliqué, pour nous informer à temps », a exhorté le responsable PJ, relevant qu’en 2017, plus de 500 millions de francs CFA ont été emportés lors de différents vols et braquages dans la ville de Man et ses environs.

Auteur: Aip – Web-News

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site IMatin

 

Commentaires Facebook