HomeFaits diversBrouteur, il a l’obligation de dépenser 400.000 francs par jour au risque...

Brouteur, il a l’obligation de dépenser 400.000 francs par jour au risque de devenir fou

Brouteur, il a l'obligation de dépenser 400.000 francs par jour au risque de devenir fou
Brouteur, il a l'obligation de dépenser 400.000 francs par jour au risque de devenir fou

La course effrénée à l’argent rendra les gens cupides capables de consentir les sacrifices les plus inimaginables, pour atteindre leur phobie de richesse. C’est pour cela que les maisons des marabouts et autres prestidigitateurs ne désemplissent pas, sollicités qu’ils sont par des sans-espoir à les aider, par la magie, à atteindre le confort matériel. Le débat du jour dans l’émission de A+ivoire, On se dit les gbês, était porté sur ce thème : « je consulte mon marabout pour tout. »

Invités à discuter sur le sujet, il y avait parmi les jeunes invités ceux qui sont pour la consultation des marabouts et d’un autre, ceux qui sont contre.

Pour ceux qui sont pour et qui défendaient bec et ongles leurs pensées, Dieu ne descendra pas sur la terre pour régler nos problèmes, c’est pour cela qu’Il nous a donné les marabouts et les génies pour travailler à la réalisation de nos projets. Pour eux, il n’y a donc rien de diabolique à se confier à un marabout, ni à user de sortilège pour produire de l’argent. Un débatteur, sur le plateau, a même dit qu’il a fait médicament de »bedou magique » et que ça lui a été très bénéfique. En revanche, une jeune fille, en l’occurrence celle qui se trouve sur notre image illustrative, a condamné ces pratiques de consultation maraboutique. Pour conscientiser les téléspectateurs à éviter les pratiques magiques afin d’avoir de l’argent, elle a raconté l’histoire de son ami brouteur, plein aux as, qui l’a invitée à faire comme lui.

Lire aussi:   Une femme explique pourquoi elle laisse la course automobile et rejoint le p0rno

Il lui proposait de lui présenter à son marabout qui fabriquerait pour elle un »bedou magique ». (Le »bedou magique » est un porte-monnaie qui produit sans cesse de l’argent, de façon inexplicable.) Elle a refusé, disant que son éducation, sa croyance, ne lui permettaient pas de faire ces choses. Plus tard, le train de vie de son ami a commencé à le fatiguer. Il lui confia qu’il avait l’obligation de dépenser 400.000 francs par jour, selon le pacte qu’il avait signé, à défaut de quoi il deviendrait fou. Et un jour qu’elle le vit, elle constata qu’il avait des gestes étranges, des attitudes bizarres : le jeune brouteur était devenu zinzin. Il n’avait sans doute pas pu respecter les clauses de son pacte lui demandant de dépenser une certaine somme par jour. Au bout d’un moment ça peut devenir lassant…

Lire aussi:   Meurtre de la lycéenne Kokora Perside à Dimbokro : Le commissaire de police de la ville dans le viseur du Procureur militaire, ce que dit Ange Kessi


Voici le témoignage fait par notre jeune débatteuse sur le plateau télé, qui la conforte dans son refus de fréquenter les marabouts. Le conseil qu’elle donne aux téléspectateurs et donc aussi à vous les internautes à travers ce reportage, c’est de croire en vous, en vos potentialités, car il n’y a que le travail pour produire la richesse. En plus, ce qu’on obtient par pacte, comme le mot l’indique, est toujours sous condition, et est susceptible de nous être arraché, avec des conséquences fâcheuses. Mais quand nous avons recours à notre potentiel et que Dieu finit par nous récompenser, nous avons notre bonheur pour nous, que personne ne peut nous arracher.

Lire aussi:   Présumé violeur à la barre: «Je te jure monsieur le juge. Elle était contente, je te jure»

Louis-César BANCÉ