HomeFaits diversBonjour 2021 : la blague de Ramatoulaye qui crée un malaise à...

Bonjour 2021 : la blague de Ramatoulaye qui crée un malaise à la RTI

Bonjour 2021 : la blague de Ramatoulaye qui crée un malaise à la RTI
Bonjour 2021 : la blague de Ramatoulaye qui crée un malaise à la RTI

Les artistes humoristes ont toujours cette facilité de tourner en dérision les faits les plus sérieux sans même en mesurer la gravité, encore moins l’incidence psychologique sur les personnalités qu’ils impliquent dans leurs blagues.

Cette 14-ème édition de l’émission ‘’Bonjour’’ a été émaillée par un incident vite jugulé par la sagesse du concerné qui n’est personne d’autre que le célèbre Ramatoulaye. Dans une de ses blagues durant sa prestation, il a mis en scène l’ex préfet d’Abidjan dans ses enquêtes sur les fumoirs. Ci-dessous le résumé de cette blague relatée par un média de la place :

Lire aussi:   Dabou: Un planteur tué par des abeilles

‘’Un jour le préfet d’Abidjan a décidé d’aller traquer les vendeurs de drogue. Arrivé dans la commune d’Adjamé dans un quartier réputé pour être une zone de vente et de consommation de la drogue, le préfet marque un arrêt, appelle un jeune homme et lui demande où est-ce qu’il peut trouver de la drogue.

Le jeune homme lui pose la question de savoir s’il l’a veut faible ou forte. Le préfet rétorque qu’il veut juste de la drogue. C’est ce qui fût fait. Chose marrante, dès que le préfet à senti l’emballage, il demande au jeune homme : tu sais qui je suis ? Je suis le préfet d’Abidjan.

Lire aussi:   Adjamé: Des voleurs d’accessoires de véhicule arrêtés hier

Le petit se mit à rire et lui dit: tu as juste senti, tu es devenu le préfet d’Abidjan, si on avait allumé, tu allais devenir Hamed Bakayoko, et si tu avais aspiré, tu serais devenu Alassane Ouattara lui-même a blagué l’artiste’’.

Bien entendu, cette blague qui était presqu’à la limite de la diffamation de l’honorabilité des personnalités citées a été censurée et l’artiste n’a pas du tout apprécié cette sape du produit de sa création. Il l’a fait savoir dans une publication assez pimentée :

Lire aussi:   Alassane Ouattara : pourquoi veut-il être rapidement investi ?, les révélations de Jeune Afrique

‘’La RTI, c’est quel comportement ça ?’’. Mais l’humoriste qui a été révélé par la RTI a vite compris qu’il était allé loin d’où ses mots d’excuses quelques heures plus tard, tout aussi en humour : ‘’La RTI, c’est ma maman et mon papa, je vous demande pardon’’ a-t-il écrit. Pour l’heure, on ne sait pas si les excuses de l’artiste ont été acceptées par la direction de son ‘’papa’’ et sa ‘’maman’’ mais les jours à venir nous en diront plus.