HomeFaits diversBondoukou: pris de jalousie, il se rend au service de son épouse...

Bondoukou: pris de jalousie, il se rend au service de son épouse pour menacer son collègue

Bondoukou: pris de jalousie, il se rend au service de son épouse pour menacer son collègue
Bondoukou: pris de jalousie, il se rend au service de son épouse pour menacer son collègue

Le vendredi 15 janvier 2021, O. D enseignant dans la commune de Bondoukou pris de colère de jalousie s’est rendu dans le service de son épouse pour menacer l’un de ses collègues qu’il soupçonne d’avoir une liaison avec O. M son épouse.

S’il y’en a qui ne voient aucun mal à ce que leurs épouses aient un ami proche, d’autres ne le voient pas de cet œil. Le personnel d’une compagnie de transport dans la ville de Bondoukou située au nord-est de la Côte d’Ivoire a assisté à une scène de jalousie sans précédent au sein de la gare de cette compagnie de transport. 

Lire aussi:   Législatives : Affi N’guessan très en colère

En effet, le vendredi 15 janvier dernier, un enseignant du primaire bien connu dans la ville aux milles mosquées s’est rendu dans le service de sa femme pour mettre en garde l’un de ses collègues qu’il soupçonne d’avoir une liaison avec elle. 

<< Arrivé aux environs de 10 heures quand les premiers cars étaient déjà sortis de la gare, le monsieur s’est dirigé tout droit vers D. K le chef de gare et il s’est mis à le menacer d’arrêter de marcher avec son épouse qui d’ailleurs s’était absentée. Il a fait savoir sans aucune forme de protocole qu’il n’apprécie pas de les voir ensemble, l’accusant à mot voilé d’avoir une liaison avec sa femme >> raconte notre interlocuteur, bagagiste dans la compagnie de transport. 

Lire aussi:   Nathalie Yamb en colère : « les Ouattara, Sall… vous ont ratés »

Selon notre interlocuteur, le chef de gare tellement surpris qu’il n’eut la force de lâcher un seul mot. Le monsieur est reparti tout énervé certainement avec le sentiment d’avoir vidé son sac. 

Il ajoute qu’effectivement le chef de gare et madame O. M sont très proches, même s’il ne peut dire avec assurance qu’ils sortent ensemble. Chaque jour, après le service, c’est lui qui la dépose à la maison, et lui confie plusieurs tâches. Cependant ajoute-il << même si le monsieur doute que les deux sortent ensemble, il aurait dû parler avec le chef de gare en aparté mais non en criant publiquement ainsi, car au finish, que cela soit vrai ou faux, il a non seulement humilié le chef de gare mais aussi et surtout sa femme qui d’ailleurs n’était pas présente >> 

Lire aussi:   BOUAKÉ : Trompé par sa tchiza, un cadre d'une banque tente de mettre fin à ses jours.

Le chef de gare prendra-t-il ses distances avec sa collègue dont le mari ne supporte pas leur amitié ?