Home Faits divers Bingerville : Ils se font arrêter pour avoir battu à sang un...

Bingerville : Ils se font arrêter pour avoir battu à sang un voleur

Le vendredi 30 juin 2017, l’hôpital général de Bingerville a accueilli un patient pas comme les autres. L’homme est un présumé voleur, esquinté par des organisateurs d’une vendetta.

 A en croire nos sources, ce vendredi-là, en effet, Guy Digbeu, c’est de lui que l’on parle ici, jeune gaillard de 19 ans, s’introduit furtivement au domicile de D.G. Les intentions de ce jeune garçon sont loin d’être amicales. Sur place, on imagine qu’il s’assure de ce que personne ne le suit discrètement du regard. Et convaincu à présent d’être « seul au monde », il peut faire son job de voleur. Ainsi, le scélérat s’empare d’un téléphone-portable et d’un poste-radio. Ce butin, il le range dans un sac également volé sur place, et s’emploie à décamper des lieux. C’est là, malheureusement pour lui, qu’il est surpris.

Lire aussi:   Autoroute du Nord : Un véhicule de type 4x4 fait une sortie de route, 3 victimes

A lire aussi: Pris pour un voleur, un policier battu par la foulePris pour un voleur, un policier battu par la foule

La clameur publique « Au voleur ! » se fait entendre. Guy Digbeu détale. Mais il a dans le dos de nombreux badauds. Et vraisemblablement, ses poursuivants sont beaucoup trop rapides pour lui. Finalement, battu à la course de vitesse, le présumé voleur est chopé. Et là, les coups s’abattent sur lui avec une rare violence. Peu de temps après, c’est laissé pour mort qu’il est abandonné par la foule. Informé de ce que son neveu a été véritablement amoché pour un délit de vol qui lui est imputé, l’oncle du mis en cause se rend sur place. Lui-même se rend compte de ce qui lui a été rapporté.

Lire aussi:   Abobo : Attentat à la pudeur, il maîtrise deux jeunes filles avec un faux pistolet et tente de les violer

A relire: Un voleur de pièces autos ligoté et enduit d’huile de moteur

C’est donc très mal en point, que le voleur présumé est évacué d’urgence, à l’hôpital général de la ville. La police alertée, des agents se rendent à l’hôpital et s’imprègnent du mauvais été de santé du mis en cause. Le temps de s’occuper de lui plus tard, une fois remis, les agents des forces de l’ordre investissent les lieux de la bastonnade. Ils sont à la recherche de ceux qui ont esquinté Guy Digbeu. C’est que nul n’a le droit de se substituer à la loi. Un voleur, ça ne se bastonne pas. On le met à la disposition des forces de l’ordre. Ainsi, après investigations, trois des individus, présumés auteurs de la tentative de meurtre sur Guy Digbeu, sont arrêtés. L’enquête ouverte à leur encontre va donner des éléments, visant à les culpabiliser ou au contraire, à les disculper.

Lire aussi:   Williamsville : Un homme tué, fourré dans un sac et jeté dans un ravin ; ses co-locataires arrêtés

 

KIKIE Ahou Nazaire

Source : L’infodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here