Home Faits divers Banditisme et incivisme: Des policiers agressés, leurs armes emportées, le Préfet de...

Banditisme et incivisme: Des policiers agressés, leurs armes emportées, le Préfet de police donne des consignes strictes aux commissaires

À cette occasion, le préfet d’Abidjan, qui s’est réjoui de la baisse de l’indice de sécurité et du bon comportement de ses hommes sur le terrain, a dénoncé des habitudes à bannir. Il s’agit, en début de mois de février 2019, de l’usage d’arme à feu sur des véhicules en commun et de particulier.

Le commissaire Dosso a également regretté, dans la même période, l’agression de deux policiers en civil dont les armes contenues dans leurs sacs en bandoulière, ont été emportées. « Les sacs en bandoulière ne sont des dotations de la Police. Vous n’êtes pas des boucantiers (tape-à-l’œil, ndlr). Nous avons retrouvé les armes à la brigade de recherches et à Adjamé. Abandonnez ce genre de comportement. Les armes doivent être mises là où cela a été prévu », a rappelé le commissaire Dosso qui a exhorté les policières à avoir des cheveux règlementaires.

Lire aussi:   Korhogo/ Voulant regarder la finale de la Can, un chauffeur perd le contrôle de son car : une soixantaine de victimes dont des femmes enceintes

En clair, « c’est par votre comportement que les populations pourront vous accepter », a lancé le Préfet de Police qui a exhorté les chefs de service (commissaires) à aseptiser les alentours de leurs différents sites. Il leur a également demandé d’avoir des visions pour l’année en cours.

Abordant la situation socio-politique avec la période de pré-campagne qu’est l’année 2019, le Préfet de Police d’Abidjan a demandé à ses collaborateurs « d’avoir des obligations de réserve, et d’observer la neutralité ».

Lire aussi:   Rebondissement dans l’affaire ‘’Un professeur d’EPS tue sa fiancée’’ : Tout se gâte entre les deux familles

Par la voix du commissaire Oulaï Yvonne (2 e adjoint au Préfet d’Abidjan), les personnels ont exprimé leur reconnaissance à leur « patron », et ont obtenu une « trêve de trois mois  sans violon ».

M’BRA Konan

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here