Home Faits divers Attaques à main armée: Des gangsters présumés dont un pasteur arrêtés

Attaques à main armée: Des gangsters présumés dont un pasteur arrêtés

Selon nos sources, le 14 février 2019, dame D.G, comptable, se présente au commissariat de police du 1er arrondissement. Elle explique que la veille, elle a été victime d’une attaque à main armée à son domicile, au village-quartier de Balouzon. Attaque au cours de laquelle, les bandits ont emporté la somme de 72 000 F Cfa, un téléphone-portable, des documents administratifs, un trousseau de clés et un morceau de pagne. Elle est donc là, pour déposer plainte.

Le même jour, les policiers ouvrent rapidement une enquête. Et les investigations technologiques qu’ils mènent, leur permettent de tracer un des suspects, grâce au téléphone-portable volé à la victime. Ce dernier, les policiers l’appâtent et mettent la main sur lui avec aisance. Il s’agit de N. Kevin, revendeur de téléphones-portables au marché noir, au quartier « Commerce » de la ville de Daloa.

Lire aussi:   Cocody/ cambriolage d'un domicile : Des bandits volent 200 000 F Cfa sur les millions de F Cfa trouvés sur place

Interrogé, il ne ruse pas et avoue que le téléphone fait partie du butin emporté à la suite de l’attaque du logis de la comptable. Puis, de citer son complice. Le nommé S. Hyacinthe alias « Doudou ».

Ce gars est appréhendé les moments suivants. Et lui aussi se montre « bavard », en balançant celui qu’il présente comme étant le comparse qui garde les armes de la bande, après les assauts. Et qui pour ce rôle, bénéficie chaque fois de sa part de butin. Au grand étonnement des enquêteurs, ce dernier, M. Raphaël, était jusque-là connu pour être un pasteur avisé.

Lire aussi:   Marcory : Les locaux d'un collège cambriolés ; plusieurs Wc emportés

Mais comment un guide religieux peut-il s’inscrire dans la logique du Diable ? Les policiers qui l’arrêtent, n’en reviennent pas. Donc ses prêches, ses sermons… tout ça, c’était juste pour dire à ses ouailles, « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ». Dieu du Ciel !

Plus tard, tous sont déférés devant le parquet et placés sous mandat de dépôt. En attendant que la Justice vienne établir ou non, leur culpabilité.

Lire aussi:   Cocody : Un Chinois attaqué sur le parking d'une banque ; 42 millions de F Cfa emportés

Julien LENOIR (Correspondant régional)

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook