Home Faits divers Aéroport d’Abidjan : Un français d’origine libanaise pris avec deux valises de...

Aéroport d’Abidjan : Un français d’origine libanaise pris avec deux valises de presque 3 milliards de f Cfa en coupures d’Euros

Grosse prise, ce jeudi 30 mai 2019, à l’aéroport d’Abidjan. Le voyageur du siège 16E sur le vol Turkish Airlines, en partance pour Beyrouth via Istanbul, n’a pu échapper aux mailles de la sécurité aéroportuaire dans la soirée de ce jeudi. Ahmad Hachem est tombé dans les filets de la douane et de la police alors qu’il convoyait des valises contenant la bagatelle de presque 3 milliards de F Cfa.

Cette grosse somme d’argent, l’homme, présenté comme un citoyen français d’origine libanaise, l’a bien rangée dans deux valises en devise d’Euros avec lesquelles il a tenté de franchir les postes de contrôle de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Hélas, il n’a pas échappé à la vigilance des agents assermentés des douanes sous la conduite du lieutenant Boka Bodou, et ceux de la Cellule aéroportuaire anti-trafic du lieutenant Gomez.

Lire aussi:   Un détenu avoue 90 meurtres, l'Amérique découvre l'un de ses pires tueurs en série

 

Argent trafic 1

… en coupures de 100, 200 et 500 Euros dans des valises

Selon les informations, dont linfodrome.ci a eu échos, les valises renfermant les billets de banques en coupures de 100, 200 voire 500 Euros, ont été épinglées lors du passage au scanner des bagages en soute pour l’enregistrement sur le vol prévu à 23h05 d’Abidjan. Ces valises, ouvertes l’une après l’autre, en présence du propriétaire, contenaient respectivement la somme de 1.478.724.570 F Cfa et 1.373.228.573 F Cfa. Soit un total de 2.851.803.143 F Cfa.

Lire aussi:   Il prend deux ans de prison pour abus sexuel sur un jeune garçon de 16 ans

Après constat, et procès-verbal dressé, les agents de la Cellule aéroportuaire anti-trafic ont mis la main sur le colis, au grand désarroi du propriétaire dont le voyage s’est arrêté sur ces faits, le temps de répondre de l’origine de cet argent liquide non déclaré et frauduleusement transporté dans des valises vers une destinations étrangères.

Faut-il le souligner, le transfert de montants élevés en argent liquide est formellement interdit dans les aéroports, et Ahmad Hachem en prendra à ses dépens devant les forces de sécurité ivoirienne où il va devoir s’expliquer.

Lire aussi:   Un enfant de 10 ans viole un camarade de classe lors d’une sortie scolaire

F.D.BONY

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook