Home Faits divers Adzopé : Un homme à moto fait des blessés et emporte des...

Adzopé : Un homme à moto fait des blessés et emporte des sacs d’argent

Ce jour-là, expliquent nos sources, deux jeunes gens, D. Fidèle et Adama T, circulent à bord de leur véhicule. Quelques instants plus tard, ils marquent un arrêt au centre-ville, en face d’un magasin de vente de paquets de ciment. Ils comptent certainement effectuer des achats dans cette unité commerciale, elle-même située à proximité d’une station-service.

Mais à peine les deux hommes descendent-ils de leur véhicule qu’ils sont brutalement abordés par un individu qui semblait les filer depuis leur point de départ. Ce quidam qui circule à moto, sort subitement un pistolet automatique. Et sans autre forme de procès, ce malfaiteur ouvre le feu à bout portant sur les deux compagnons d’infortune.

Lire aussi:   France : Cocufié dans son propre salon, un congolais jette le fauteuil et pardonne à sa femme

A relire: 2 Plateaux / banditisme : Des hommes à moto commettent un hold-up en pleine circulation

Atteints par balles, les pauvres sont de toute évidence projetés à même le sol par l’impact des projectiles. Le bandit en profite pour leur arracher son objet de convoitise. A savoir deux sacs renfermant d’importantes sommes d’argent, dont le montant exact ne nous a pas été révélé.

En tout cas, le malfrat, agissant comme l’un des membres de la bande au célèbre pistolero Fernando Sancho dans les films western, après l’attaque, saute sur sa moto. Puis, tenant fermement les deux sacs d’argent d’une main, il lance son deux-roues à vivre allure.

Lire aussi:   Abengourou : Un désœuvré décide de résider en prison pour être logé, nourri et soigné gratuitement

Et très vite, il disparait dans la nature, sans être aucunement inquiété. Quand pour leur part, les nombreux témoins de la scène décampent.

Plus tard, les deux blessés sont conduits à l’Hôpital général de la ville. D’où ils sont transférés au Centre hospitalier universitaire de Treichville, en pleine grève des agents de santé. La police informée, des agents des forces de l’ordre effectuent le déplacement pour le constat d’usage. Puis, les policiers ouvrent une enquête en vue de retrouver l’auteur du braquage. Et pourquoi pas, de probables complices dont il pourrait avoir bénéficié du soutien.

Lire aussi:   Abobo : viré pour mauvais comportement, il revient cambrioler son ancien magasin

 

Madeleine TANOU    

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook