Home Faits divers Adjamé : Des « microbes » attaquent des frères

Adjamé : Des « microbes » attaquent des frères

Les « Microbes », ces dangereux jeunes criminels, que par pudeur, on dénomme « enfants en conflit avec la loi », ont encore fait parler d’eux, en endeuillant une famille.

 C’était dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 juillet 2017, au quartier « Saint-Michel », dans la commune d’Adjamé. Cette nuit-là, en effet, expliquent nos sources, les frères Dibo Bakary et Dibo Adama sont assis devant leur piaule. Ils prennent de l’air tout en discutant de tout, avant d’aller se coucher plus tard. Tout semble très bien se passer pour les deux frangins. Mais voilà qu’aux alentours de minuit, surgissent de nulle part, sept jeunes garçons sur les dents et armés de couteaux. Ce sont les fameux « microbes », et les deux frères les identifient parfaitement, de par leurs méthodes brutales. Très menaçants, les voyous exigent des frères, leurs biens.

Lire aussi:   2 Plateaux : Drame au sous-quartier « Colombie » : Une violente bagarre fait un mort à la machette

D’ailleurs, ils n’attendent même pas que ceux-ci s’exécutent. Ils se ruent sur eux, et commencent à leur porter des coups de couteaux. Malgré la sauvage agression et ses blessures, Dibo Adama parvient à se soustraire de l’étau des bandits. Il prend la fuite ; croyant échapper à un terrible destin. Mais le voyant décamper, certains des malfaiteurs se lancent à ses trousses. Et malheureusement, ils le rattrapent dans un endroit sombre. Et en ces lieux, ils le tuent, en le transperçant de plusieurs coups de poignard. Abandonnant le corps ensanglanté de Dibo Adama, les jeunes tueurs prennent la fuite. Dibo Bakary, lui, a donc bien de la chance. Les délinquants le croyaient également mort.

Lire aussi:   Un domicile attaqué : une vieille femme abattue, son mari grièvement blessé

A relire: Des « microbes » débarquent en plein mariage et dépouillent les participants

La police informée de cette agression mortelle, par de bonnes de volontés, se rend sur place, et procède à un constat d’usage. Puis, une battue est tout de suite organisée dans tout le secteur, dans le but de débusquer les petits garçons aux couteaux. Malheureusement, ils ne seront point retrouvés. Plus tard, pendant que le corps d’Adama est transféré à la morgue, son frère, bien que grièvement blessé, mais vivant, est pour sa part, évacué à l’hôpital général de la commune. Une enquête visant à épingler les meurtriers, est en cours.

Lire aussi:   Elle poignarde à mort son mari et fait croire que c'est un cambrioleur qui l'a tué

 

KIKIE Ahou Nazaire

Source : L’infodrome

Commentaires Facebook