Home Faits divers Abobo : Un taximan tué de plusieurs coups de machette par le...

Abobo : Un taximan tué de plusieurs coups de machette par le passager de son véhicule

Ce soir-là, l’air n’est pas frais à l’intérieur des maisons. Du moins pour ceux qui ne disposent pas d’air conditionné chez eux. C’est pour cela que A.N., artiste de son état, choisit de s’installer juste devant son domicile. Le temps de profiter d’un peu d’air frais naturel. C’est certainement bon pour l’inspiration dont un artiste a besoin. Tout est calme.

Mais peu après 1h du matin, alors que A.N. s’attend à ce que les choses roulent sans souci dans sa position dehors, nos sources indiquent que l’artiste aperçoit un taxi foncer dans sa direction. Et ce véhicule dont le chauffeur semble avoir perdu le contrôle, vient rentrer violemment dans le mur du domicile de son voisin.

Lire aussi:   Crime : Une fillette violée et tuée dans la cour d'une école

A relire: Williamsville : Les passagers entraînent le chauffeur de taxi au cimetière et l’agressent

Aussitôt après, l’artiste voit un jeune homme descendre précipitamment du taxi, du côté co-pilote et prendre la fuite pour s’évanouir dans la nature.

A.N. croit qu’il s’agit d’un accident de la circulation. Il joint alors les sapeurs-pompiers militaires qui arrivent sur place. Et en accédant à l’intérieur du taxi, les sapeurs-pompiers se rendent compte qu’il ne s’agit pas d’un accident de la circulation. Mais bien d’un meurtre. Celui du chauffeur dudit véhicule, étendu sur son siège. Son corps, ensanglanté, porte d’horribles entailles probablement faites à la machette.

Lire aussi:   Pluies diluviennes : Abidjan sous les eaux, une personne décédée, une autre emportée par les eaux de ruissellements

Cette situation ne relevant pas de leur compétence, la police est saisie. Ainsi, des agents des forces de l’ordre arrivent sur les lieux et, au cours du constat d’usage, parviennent à identifier la victime au vu des pièces administratives trouvées dans ses poches. Sur ces documents administratifs, on lit que le défunt est un Sénégalais de 30 ans, répondant au nom de Kanré Demba.

Le constat d’usage terminé, le corps sans vie est extrait du taxi et transféré à la morgue, par les services des pompes funèbres. La police a aussitôt ouvert une enquête, afin de mettre le grappin sur le quidam en fuite. Qui vraisemblablement aurait commis le crime avant de s’éjecter du taxi, et prendre ses jambes à son cou.

Lire aussi:   Arrêté pour un phare cassé, les policiers découvrent 3 cadavres de femme dans sa maison

 

Madeleine TANOU  

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook