Home Faits divers Abobo : Un agent de sécurité se pend après une dispute avec...

Abobo : Un agent de sécurité se pend après une dispute avec sa grand-mère

Un drame incompréhensible aux yeux de certains habitants de ce quartier, qui n’arrivent vraiment pas à s’expliquer la mort de Thierry Krouba, agent de sécurité d’une trentaine d’années.

A en croire, en effet, les informations qui nous sont parvenues, le jeune homme vit tranquillement dans ce quartier « Céleste », où on ne peut pas du tout dire que les populations vivent sur de l’or. Bien au contraire. Chacun se débrouille comme il peut, pour faire vivre les siens. C’est le cas de Thierry Krouba, agent de sécurité dont on sait en général, que la vie n’est toujours pas rose.

N’empêche, avec ses relatifs maigres moyens, il parvient à assurer le quotidien de sa petite famille ; lui préservant ainsi sa dignité et lui évitant par la même occasion, d’être objet de médisance dans le quartier.

Mais en dépit de ce vécu plus ou moins précaire, le jeune agent de sécurité accueille chez lui, sa grand-mère, une vieille femme d’une soixantaine d’années répondant aux initiales J.Z. C’est difficile de nourrir une bouche de plus. Mais le pauvre avait-il la possibilité de fermer la porte à la génitrice de l’un de ses parents ? Vraisemblablement non.

Mais depuis que la vieille est là, apprend-on, c’est soit une scène d’incompréhension entre l’agent de sécurité et sa grand-mère. Soit, ce sont des embrouilles entre cette dernière et sa femme. Mais doit-on forcément mettre sur le compte de la seule grand-mère ces histoires à n’en plus finir ? On ne nous le dit pas. Ce qui est sûr, l’atmosphère est quasi invivable à la maison.

Nous en sommes à cette ambiance délétère, quand arrive la soirée du jeudi 6 juin 2019. Ce soir-là, expliquent nos sources, Thierry Krouba, on ne sait vraiment pour quelle raison, est une fois de plus aux prises avec sa grand-mère. Les deux se disputent fortement. L’agent de sécurité n’en peut plus. Il est même à deux doigts de porter main à la sexagénaire, qu’il accuse de lui prendre la tête. Mais il se garde de le faire. Car, s’il franchit ce rubicond, il s’expose à la malédiction.

Face à cet interdit, le garçon qui ne digère pas sa colère, fonce dans sa chambre en hurlant que personne n’ose le déranger. De longues minutes plus tard, ne le voyant pas ressortir de la chambre, sa femme brave sa mise en garde, en allant le rejoindre dans l’intimité de leur chambre. Elle espère ainsi l’aider à se calmer, à passer sa colère.

Mais lorsque la pauvre jeune femme pénètre dans la pièce, elle en ressort tout en poussant des cris puissants de détresse. Mais que se passe-t-il ? Quelques habitants de la concession déboulent eux-aussi dans la chambre et tombent sur une terrible scène. Thierry Krouba est accroché à l’un des chevrons de la toiture, sur lequel il s’est pendu à l’aide de son éponge.

Croyant encore pouvoir le sauver, les autres le détachent et viennent l’étendre à même le sol, au salon. Mais finalement, tous comprennent qu’il n’y a plus rien à faire. L’agent de sécurité est déjà mort.

Alertés, des éléments de la police débarquent sur les lieux et procèdent à un constat d’usage. Ils ouvrent immédiatement une enquête, pour savoir ce qu’il s’est passé exactement, pour qu’on en arrive à ce suicide présumé.

En attendant, le corps sans vie de l’agent de sécurité est enlevé par les services des pompes funèbres, pendant que dans le quartier, on se laisse aller à tous les commentaires. Même les plus fous.

 

KIKIE Ahou Nazaire 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook