Home Faits divers Abobo : Des malfaiteurs attaquent une station et tabassent l’un des vigiles

Abobo : Des malfaiteurs attaquent une station et tabassent l’un des vigiles

De fait, nos sources qui nous instruisent, expliquent qu’aux alentours de 3h du matin, l’un des vigiles de la station répondant aux initiales de K.K. achève une première ronde de sécurisation. Cela fait, il se dirige vers un tracteur-routier garé en face même de la station. Il entendait prendre place à bord de ce véhicule et faire de sa position, un poste d’observation. Mais il est freiné net dans son élan par trois gaillards, munis d’armes à feu. Des gangsters qui le maîtrisent, exigent qu’il leur remette son arme de dotation. Mais il se trouve qu’il n’en a pas. Et c’est la réponse qu’il donne aux malfaiteurs.

A relire: 2 Plateaux : Un homme en tenue lance une attaque armée contre une station-service

Lire aussi:   Il décapite sa femme devant ses enfants puis met sa tête au frigo

Cela irrite ces hors-la-loi qui espéraient avoir ainsi une arme, pour en rajouter à leur puissance de feu. Cette colère incompréhensible pourtant les pousse à tabasser le pauvre vigile, avant de le ligoter.

Le tenant ensuite à bout de bras, ils avancent avec lui à l’intérieur de la station-service où ils le balancent, comme un dégoûtant sac contenant des détritus, au sol. Les malfaiteurs, ici, surprennent et tiennent également en respect S.S., le second agent de sécurité, qui forme la paire de surveillance avec l’autre. Comme son malheureux collègue, S.S. est lui aussi brutalisé par ces brutes de fripons qui le ligotent après.

Après quoi, la bande armée sectionne les fils de la caméra de surveillance. Caméra de surveillance dont ils empochent du reste l’enregistreur, et s’occupent du système d’alarme qu’ils bousillent.

Lire aussi:   Abobo Avocatier : La collision entre un autobus de la Sotra et un mini car de transport fait plusieurs blessés graves

Ayant ainsi dégagé de leur vue les principales embûches, les trois quidams peuvent à présent opérer en toute tranquillité. Alors, ils défoncent la porte du bureau du gérant de la station. Une fois dans le bureau du gérant, ils passent au crible celui-ci. Mettant tout sens dessus dessous.

C’est au cours de tout cet acte de vandalisme qu’ils débusquent le coffre-fort. Avec un matériel approprié, ils éventrent ledit coffre-fort qu’ils vident de son contenu, estimé à la somme d’un peu plus de quatre (4) millions de F Cfa.

Le pognon en leur possession, les voleurs pénètrent maintenant dans la boutique de la station-service, où ils se servent avec beaucoup de boulimie. Ainsi, ces criminels s’emparent de dix téléphones-portables, de trois ordinateurs, d’une unité centrale et d’une dizaine de postes-téléviseurs de marque « Nasco ». Tout cet énorme butin, ils le chargent dans leur véhicule et dégagent des lieux, pour se fondre dans la nature.

Lire aussi:   Crash manqué du vol de l’Airbus A380 d’Air France parti d’Abidjan: Le temoignage émouvant d'un passager

C’est donc après la fuite des gangsters que les vigiles qui parviennent à se défaire de leurs liens, alertent leurs responsables et ceux de la station-service. La police informée à son tour, dépêchent des agents sur les lieux pour le constat d’usage. Une enquête est en cours afin d’épingler ces gangsters.

 

Madeleine TANOU

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here