Home Faits divers Abobo/ Crime familial : Pour l’honneur de leur père, des frères tuent...

Abobo/ Crime familial : Pour l’honneur de leur père, des frères tuent leur cousin

Abobo/ Crime familial : Pour l'honneur de leur père, des frères tuent leur cousin
Abobo/ Crime familial : Pour l'honneur de leur père, des frères tuent leur cousin

Un crime familial s’est produit dans la commune d’Abobo à Abidjan. La famille Konaté, vient d’enregistrer un cas de décès en leur sein. Dans l’intention d’infliger une correction à leur cousin, Konaté. A. pour le manque de respect à leur géniteur, des frères lui ont ôté la vie.

C’est dans une ambiance peu conviviale que les membres d’une même famille (cousins, les frères, les parents, enfant) partagent leur quotidien. Le plus souvent, ils se lancent des piques, de mauvaises paroles, mais jamais cela n’a occasionné la mort d’un membre. Mais la date du mardi 14 juillet restera gravée à jamais dans la mémoire de chaque membre de la famille. Ce jour-là, le cousin Konaté. A. se dispute avec son oncle Konaté. N. Comme d’ordinaire les autres membres n’y prêtent pas attention puisque ce genre de dispute se vit au quotidien chez les Konaté.

Lire aussi:   Anyama : Sous l’effet de la colère, une jeune de fille de 19 ans poignarde à mort son cousin

Mais cette fois sera bien différente. Le cousin, Konaté.A inflige des invectives à son oncle. C’est-à-dire qu’il l’insulte copieusement comme s’il avait affaire à son frère cadet. Des propos qui déplurent aux fils de l’oncle. Ces derniers refusent d’accepter le déshonneur fait à leur père. Ils jugent cette rixe verbale de trop. Munis discrètement de gourdins, couteaux… Les frères se ruent sur leur cousin et le tabassent comme bon leur semble. Après lui avoir administré leur sanction, ils abandonnent leur cousin couvert de sang et prennent leurs jambes à leur cou et s’évadent dans la nature sûrement conscients de l’acte qu’ils venaient de poser.

Lire aussi:   Son domicile attaqué, un enseignant tailladé à la machette, sa sœur et un enfant blessés par balles

Peu de temps après, le père se rend aux côtés de son neveu et constate avec amertume que ce dernier est mort. Désorienté, le père se met à pleurer en appelant toute la maison. Informée, la police se rend sur les lieux pour un constat. Elle constate des traces de couteau et des marques de violences. Le corps sans vie de Konaté. A est enlevé par des agents des pompes funèbres. Quant aux présumés coupables, ils sont toujours dans la nature. La police a ouvert une enquête afin de situer, les responsabilités.

Lire aussi:   Les avocats de Droh Tidiane démentent et condamnent les accusations de violences conjugales à l’encontre de leur client

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here