Home Faits divers Abidjan : pour 300.000 FCFA, elle se donne au chien de son...

Abidjan : pour 300.000 FCFA, elle se donne au chien de son patron et se fait doubler par ce dernier

Abidjan : pour 300.000 FCFA, elle se donne au chien de son patron et se fait doubler par ce dernier
Abidjan : pour 300.000 FCFA, elle se donne au chien de son patron et se fait doubler par ce dernier

Beaucoup de choses se sont produites durant cette période confinement dû au Coronavirus. De bonnes et de moins bonnes, parfois dramatiques, mais qui illustrent tristement l’ampleur de la perversité de l’esprit humain. Fille de ménage chez un homme résidant en Europe, A.R aura malheureusement vécu une situation dommageable. Une naïveté qu’elle paiera cash et qui lui laissera de profondes séquelles.

D’après ce que nous rapporte l’une de ses proches qui insiste pour garder l’anonymat, A.R a cédé à un deal peu honorable, pour ne pas dire abominable, en acceptant la proposition de son patron, installé dans la commune de Port-Bouët au sud d’Abidjan, de satisfaire les besoins physiologiques de son chien.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Cocody, Abonouan aux militants du RHDP «le fil qui semble être abîmé entre les Présidents Bédié et Ouattara n'est pas irréparable»

En clair, il s’agissait pour elle de se livrer à l’ignominie, en ayant des rapports avec l’animal de son patron, avec en contrepartie, la promesse d’être rémunérée à hauteur de 300.000 Fcfa, pour cette tâche spécifique. La proposition lui semble alléchante. Elle accepte de tenter le coup. Sans doute avec des projets immédiats dans la tête. Cependant, son attente sera rapidement déçue. Après coup, la jeune fille s’entend dire par son patron, qu’il ferait un séjour hors de son domicile pour le weekend. Le temps de revenir avec la somme conclue pour la passe avec son chien.

Rassurée par ces propos, elle rentre également chez elle pour le weekend, sans se douter qu’elle venait de tomber dans un traquenard. Passé le weekend, A.R retourne reprendre du service. Impossible, puisque son patron n’est toujours pas rentré. Après une longue attente et des renseignements pris auprès du voisinage, elle apprend que ce dernier a fait une descente furtive chez lui et qu’il lui a laissé sa paie chez une voisine de confiance. Lorsqu’elle reçoit l’enveloppe dans lequel se trouvait cet argent, A.R se rend compte que le montant n’équivalait à rien de plus qu’à sa rémunération mensuelle. Là-dessus, son patron lui laisse un mot lui apprenant qu’il est en voyage et qu’il ne lui paierait ce qu’elle sait, qu’à son retour, prévu pour dans un an.

Lire aussi:   Il tente de voler le téléphone d'une experte en sport de combat : il va le regretter

Désemparée, abattue, scandalisée par la naïveté dont elle a fait preuve, A.R a du mal à se remettre du choc. C’est alors qu’après moult hésitations, elle finit par exposer les mobiles de sa douleur à la dame du voisinage en question à qui l’argent avait été remis. Bien sûr, en espérant que cela reste confidentiel.

Hélas, la dame ne saura pas contenir le secret longtemps. Progressivement, plusieurs personnes seront mises au fait de cette tragédie. Pour A.R, la déception est profonde. Que lui faut-t-elle faire dans ces conditions ? porter plainte auprès des autorités judiciaires ou tirer leçon de son expérience malheureuse ? La question reste entière.

Lire aussi:   Il gifle une femme dans le bus : il est corrigé par un passager (vidéo)

Nicou

Source: opera.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here